Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 26 juin 2017

Papillon Citron - Gonepteryx rhamni - Common Brimstone




Photos de Papillon jaune verdâtre - Insectes de France - Faune d'Europe
Photo de Pieridae - Photo de Papillon - Photo de Gonepteryx
 
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères - Papillons
Famille : Pieridae - Piéridés - Piérides
Genre : Gonepteryx
Espèce : Gonepteryx rhamni

Mots-clés : Pieridae Gonepteryx
 
 
 
 
Le Papillon Citron (Gonepteryx rhamni) est un papillon diurne originaire d'Europe, d'Afrique du Nord et d'Asie mineure, présent du niveau de la mer jusqu'à environ 2000 mètres d'altitude environ. Si vous voyez un papillon jaune citron dès les premiers beaux jours du printemps, voire parfois dès le mois de février, c'est probablement un Citron (Gonepteryx rhamni) et qui plus est un mâle car la femelle est plus tardive. Si le Citron est si actif dès les plus beaux jours, c'est tout simplement qu'il hiberne à l'état d'imago (adulte). Le Citron n'est pas le seul papillon à hiberner à l'état adulte, d'autres le font également comme la belle dame (qui hiberne dans le sud de l'Europe), le monarque (qui exécute une longue migration pour hiberner en Amérique du Sud), le paon du jour, le Robert le diable, la petite tortue, le vulcain, et bien d'autres.

Ce qui caractérise l'hibernation du Citron (diapause) c'est que contrairement aux autres papillons, il ne migre pas pour hiberner et ne se cache pas dans un abri (anfractuosité des murs, troncs d'arbres…) pour se protéger des rigueurs de l'hiver. Notre Citron hiberne généralement près du sol parmi les feuilles mortes, ou un peu plus haut dans la végétation, le plus souvent dans le lierre. Pour se protéger du froid, le Citron (mais ce n'est pas le seul animal à le faire) transforme une partie de ses réserves en une sorte "d'antigel" à base de glycérol. D'ailleurs cette faculté intéresse les chercheurs qui étudient ce phénomène pour essayer d'en tirer des applications industrielles.

Le citron possède une envergure de 50 à 60 millimètres. Les ailes du mâle sont jaune citron (d'où le nom) tandis que celles de la femelle sont plus claires et tirent plutôt sur le blanc verdâtre ce qui la fait ressembler quelque peu à une piéride. Chez les deux sexes on trouve une tache orangée au milieu de chaque aile. Pour le mâle comme pour la femelle le dessous des ailes est plus clair. Le plus souvent le Citron se tient les ailes repliées. Le corps est noir et les antennes sont claviformes.

Le vol nuptial s'effectue au début du printemps et l'accouplement a lieu généralement au sol et peut durer plusieurs heures. La femelle pond des œufs isolés de préférence sur des rameaux de nerprun purgatif (Rhamnus catharticus) ou sur la bourdaine (Rhamnus frangula ou Frangula alnus ) qui appartiennent tous deux à la famille des Rhamnacées dont on trouve la racine dans le nom latin du Citron (Gonepteryx rhamni).

L'éclosion se produit une dizaine de jours après la ponte et le développement de la larve (chenille) nécessite environ 30 jours. La chenille est verte avec de petits points noirs et deux lignes latérales un peu plus claires. Sa taille maximale est de 32 mm. La nymphose se produit au début de l'été sous forme d'une chrysalide ceinturée à une brindille de la plante nourricière. Deux semaines plus tard environ, l'adulte parfait, imago, s'extirpe de la chrysalide.

Ce papillon, relativement fréquent mais discret (compte tenu de sa couleur) fréquente les forêts, les jardins, les buissons où il se nourrit de nectar. Au plus chaud de l'été le Citron réduit son activité et prend quelques semaines de repos (une sorte hibernation en plein été). Le Citron recommencera à voler début septembre pour emmagasiner les forces nécessaires à sa survie hivernale. Il faut comprendre par là que seuls les papillons nés dans l'année passeront l'hiver, par contre leurs parents décèderont. Et si vous avez bien compté ce papillon possède une durée de vie adulte supérieure à une année, ce qui est exceptionnel pour un papillon sous nos contrées.

Dans le midi méditerranéen le citron vole en compagnie de son proche cousin, le Citron de Provence (Gonepteryx cleopatra). Le citron peut être confondu avec le Farineux (Gonepteryx farinosa), mais qui est plus rare et qui de toutes façons ne vole pas en France, ou pour des yeux moins avertis avec le Souci (Colias crocea).
 
 
 
Papillon Citron - Gonepteryx rhamni
Papillon Citron - Gonepteryx rhamni

Papillon Citron - Gonepteryx rhamni
Papillon Citron - Gonepteryx rhamni

Papillon Citron - Gonepteryx rhamni
Papillon Citron - Gonepteryx rhamni
 
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci -
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots