Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

dimanche 25 juin 2017

Photo de Papillon : Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe - Knapweed fritillary




Papillons de France - Lépidoptères d'Europe - Insectes de France
Photo de Nymphalidae - Photo de Mélitée - Photo de Cinclidia
 
(Sous réserve de bonne identification)

Attention, détermination très incertaine - A confirmer par un spécialiste des papillons de France




Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères - Papillons
Famille : Nymphalidae - Nymphalidés
Tribu : Melitaeini
Genre : Melitaea
Espèce : Melitaea phoebe

Mots-clés : Nymphalidae Cinclidia Mélitée Melitaea

SynonymesCinclidia phoebe, Papilio phoebe, Melitaea occitanica





Le Mélitée des centaurées (Melitaea phoebe), appelé également "Grand damier", ou plus anciennement "Mélitée Phoebé" (Histoire naturelle des lépidoptères d'Europe, 1834), est un papillon diurne appartenant au sous ordre des Ditrysia, à la super famille des Papilionidés (Papilionoidea) à la famille des Nymphalidés (Nymphalidae), à la sous famille des Nymphalinés (Nymphalinae) ou Mélitéinés (Melitaeinae), à la tribu des Melitaeini et au genre Cinclidia ou Melitaea.

Le mélitée des centaurées est une espèce qui a fait couler beaucoup d'encre et ce n'est pas encore terminé. Je vous fais grâce de la liste des noms latins dont ce papillon a été affublé au fur et à mesure de ses promenades de genre en genre. Gageons que cette espèce va encore faire parler d'elle.

Le mélitée des centaurées possède une très grande aire de répartition qui comprend une grande partie de l'Europe et qui s'étend jusqu'en Chine. On le retrouve également en Afrique du nord. Le mélitée des centaurées, compte tenu de l'étendue de son aire de répartition et d'une grande variabilité renferme un grand nombre de sous espèces et de formes.

Certaines de ces sous espèces sont parfois considérées comme des espèces à part entière comme par exemple Melitaea phoebe ogygia, rebaptisée Melitaea ogygia et dont seule la chenille permet de différencier Melitaea phoebe de Melitaea ogygia.

Le mélitée des centaurées est un papillon commun, diurne, bivoltin (du moins au sud de son aire de répartition) et qui parfois même produit une troisième génération.

Le mélitée des centaurées fréquente les forêts, les prairies et les pelouses sèches, du niveau de la mer jusqu'à 2500 mètres d'altitude environ. La période de vol du mélitée des centaurées s'étend d'avril à septembre.

Le mâle est plus petit que la femelle, mais la taille de ce papillon varie également suivant l'aire de répartition. Ainsi on peut observer des spécimens adultes de 20 à 50 millimètres.

La chenille est généralement noire et jaune/orange avec des touffes de poils (pinceaux) noirs. La chenille se nourrit le plus souvent sur les centaurées (d'où son nom) comme la centaurée rude (Centaurea aspera), la centaurée jacée (Centaurea jacea), le bleuet des montagnes (Centaurea montana), la centaurée noire (Centaurea nigra), la centaurée scabieuse (Centaurea scabiosa), ou sur divers plantains comme le plantain lancéolé (Plantago lanceolata), le plantain officinal (Plantago major), mais aussi sur la véronique officinale (Veronica officinalis) ou plus rarement sur le cirse des champs (Cirsium arvense) et probablement bien d'autres plantes.

Les jeunes chenilles de la dernière génération hivernent au pied de la plante hôte, ou du moins non loin.

Le mélitée des centaurées est une espèce protégée dans plusieurs pays, et notamment en France (en Ile de France). Son statut UICN est "préoccupation mineure".
 
 
 
Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe
Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe

Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe
Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe

Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe
Mélitée des centaurées - Grand damier - Melitaea phoebe - Cinclidia phoebe
 
 
Je possède d'autres photos de Mélitée des centaurées - Me demander
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots