Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

dimanche 25 juin 2017

Photo de chenille du Québec : Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma - White-marked Tussock Moth


Chenilles et papillons - Larves de papillons - Chenilles du Canada - Lépidoptères du Québec
Photo de Lymantriidae - Photo d'Orgyia  - Photo d'Erebidae
 
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères - Papillons
Famille : Erebidae - Erebidés - Lymantriidés - Lymantriidae
Tribu : Orgyiini
Genre : Orgyia
Espèce : Orgyia leucostigma

Mots-clés : Erebidae Lymantriidae Orgyia



La Chenille à houppes blanches (Orgyia leucostigma, Syn. Phalaena leucostigma, Hemerocampa leucostigma, Cladophora leucographa), appelée en anglais White-marked Tussock Moth, mesure à son dernier stade environ 3,5 centimètres de long. Cette chenille velue est caractérisée notamment par sa tête rouge, par quatre houppes (pinceaux) blanchâtres, par deux longues touffes de poils en avant et une troisième touffe en arrière. Le dos est jaune, parcouru par une ligne noire qui supporte les houppes ainsi que deux petites verrues rouges vers l'arrière.

Les poils de la Chenille à houppes blanches peuvent être irritants. D'ailleurs lorsque la chenille construit son cocon elle y incorpore quelques poils. La Chenille à houppes blanches est très est très polyphage. Elle se nourrit de feuilles de très nombreuses espèces de feuillus et de résineux. On rencontre donc cette chenille dans des lieux très variés comme les clairières, les lisières de forêts, le bord des chemins, les jardins, les vergers, les haies, les parcs, les tourbières, les bocages…

La Chenille à houppes blanches passe l'hiver et une partie du printemps sous forme d'œuf. L'éclosion a lieu vers la fin du mois de juin ou au début de juillet. Le stade larvaire dure environ 5 semaines. Les imagos (adultes) émergent vers la fin du mois d'août ou au début du mois de septembre. Les femelles ne possède pas d'ailes (papillon aptère). En réalité je devrais dire que la femelle possède des moignons d'ailes ou des ailes très réduites (femelles dites brachyptères). Aussi, la femelle ne se déplace pas ou peu. A peine est-elle sortie de sa chrysalide qu'elle émet des phéromones pour attirer les mâles. Une fois fécondée elle pond ses œufs en un amas, souvent sur le cocon rudimentaire qui la protégeait lors de la nymphose. Les adultes, nocturnes, ne se nourrissent pas.


Voir le papillon



Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma
Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma

Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma
Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma

Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma
Chenille à houppes blanches - Orgyia leucostigma


Je possède d'autres photos de Chenille à houppes blanches - Me demander

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

2 commentaires:

Anne-Marie Rovero a dit…

Et bien pour une surprise - pas d'ailes ou presque pour les femelles, elles ont certes à rester home ! Mais très intéressant! Cela me rappelle un énergumène qui avait coupé les ailes de sa tourterelle, en cage - ce fut un tel choc pour moi... je ne peux oublier.

Anne-Marie Rovero a dit…

j'ai pas vu le papillon - mais je crois sur parole !

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots