Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

dimanche 24 juin 2018

Demoiselle de Talbot - Chrysiptera talboti - Talbot's damsel - Talbot's damselfish - Talbot's demoiselle - Poisson demoiselle - Poissons-demoiselles


Poissons de mer - Poisson récifal - Chrysiptera de l'Indopacifique
Photo de Poisson - Photo de Pomacentridé - Photo de Chrysiptera - Photo de Demoiselle
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Labriformes
Famille : Pomacentridae - Pomacentridés
Genre : Chrysiptera
Espèce : Chrysiptera talboti

Mots-clés :  Pomacentridae Chrysiptera 

Synonyme : Glyphidodontops talboti





La Demoiselle de Talbot (Chrysiptera talboti, Syn. Glyphidodontops talboti) est un petit poisson marin (rarement plus de 6 centimètres de long) qui fréquente les récifs coralliens de l'Indopacifique. La Demoiselle de Talbot présente une tête jaune. Les nageoires ventrales sont également jaunes. Une grande macule noire est située à l'arrière de la nageoire dorsale.



Demoiselle de Talbot - Chrysiptera talboti
Demoiselle de Talbot - Chrysiptera talboti

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Léporinus à trois tâches - Leporinus friderici - Carpe fleuve - Carpe tamponnée - Threespot leporinus


Poisson de Guyane - Poisson d'Amérique - Poisson du bassin amazonien
Photo de Poisson - Photo de Leporinus - Photo d'Anostomidae
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Anostomidae - Anostomidés
Genre : Leporinus
Espèce : Leporinus friderici

Mots-clés :  Anostomidae Leporinus 

Synonymes : Salmo friderici, Leporinus spilopleura






Le Léporinus à trois tâches (Leporinus friderici, Syn. Salmo friderici, Leporinus spilopleura), appelé en Guyane Carpe fleuve ou Carpe tamponnée, est un poisson d'eau douce, omnivore, au corps gris argenté avec 3 taches noirâtres sur chaque côté, pouvant mesurer jusqu'à 40 centimètres de long, originaire d'Amérique du sud (Guyane, Guyane, Bassin amazonien). Lors de la saison des pluies ce poisson gagne les zones inondées. Il se nourrit de végétaux (fruits, graines, plantes...) et d'insectes (notamment de termites). La chair du Léporinus à trois tâches est estimée localement.



Léporinus à trois tâches - Leporinus friderici - Carpe fleuve - Carpe tamponnée
Léporinus à trois tâches - Leporinus friderici -
Carpe fleuve - Carpe tamponnée

Léporinus à trois tâches - Leporinus friderici - Carpe fleuve - Carpe tamponnée
Léporinus à trois tâches - Leporinus friderici -
Carpe fleuve - Carpe tamponnée


Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Labido jaune - Labidochromis caeruleus - Electric yellow cichlid


Poisson jaune - Poisson à incubation buccale - Poisson d'Afrique - Faune africaine
Photo de Poisson - Photo de Cichlidae - Photo de Labidochromis - Photo de Labido
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Percomorphes - Acanthoptes
Famille : Cichlidae - Cichlidés
Tribu : Haplochromini
Genre : Labidochromis
Espèce : Labidochromis caeruleus

Mots-clés :  Cichlidae Labidochromis 

Synonymes : Labidochromis caeruleum, Labidochromis tanganicae





Labidochromis caeruleus (Syn. Labidochromis caeruleum, Labidochromis tanganicae), appelé parfois Perle de Likoma, est un poisson d'eau douce à incubation buccale, originaire d'Afrique de l'Est, et plus particulièrement du lac Malawi (anciennement lac Nyasa), réputé pour la richesse exceptionnelle de sa faune aquatique.

Labidochromis caeruleus vit sur les zones rocheuses entre 10 et 20 m de profondeur, dans un secteur situé dans la moitié du nord du lac Malawi. Il existe plusieurs formes de Labidochromis caeruleus répartis dans cette zone : forme bleue, forme jaune, forme blanche…

Le spécimen en photo est la forme jaune, appelée couramment "Labido jaune" par les aquariophiles et "Electric Yellow" par les anglophones.

Labidochromis caeruleus mesure de 8 à 15 centimètres de long. Les tailles maximales ne sont atteintes qu'en aquarium (dans la nature ils ne dépasseraient pas 12 centimètres). Chez la forme jaune (et peut-être aussi chez les autres formes) les nageoires anales, dorsales et pelviennes sont parcourues par une large bande noire, plus visible chez les mâles que chez les femelles. Certains mâles présentent des petits ocelles orange sur la nageoire anale.

Lors de la période de reproduction (fraie) la femelle Labidochromis caeruleus pond ses œufs (dix à trente) puis dans un second temps les récupère dans sa gueule. Elle se dirige ensuite vers la nageoire anale du mâle qui libère alors sa laitance (sperme sécrété par les glandes génitales mâles). Pour féconder les œufs la femelle Labidochromis caeruleus récupère cette laitance dans sa bouche.

Une fois les œufs fécondés la femelle Labidochromis caeruleus va se cacher parmi les rochers jusqu'à la fin de l'incubation, soit environ trois semaines. Pendant toute la durée de l'incubation la femelle Labidochromis caeruleus cesse de s'alimenter.

Labidochromis caeruleus est un poisson carnivore qui se nourrit principalement dans la végétation aquatique de petits crustacés, de vers, d'insectes et de leurs larves.

En anglais, Labidochromis caeruleus est appelé : Blue streak hap, Electric yellow, Lemon yellow lab, Yellow prince ou Electric yellow cichlid.



Labido jaune - Labidochromis caeruleus
Labido jaune - Labidochromis caeruleus

Labido jaune - Labidochromis caeruleus
Labido jaune - Labidochromis caeruleus

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Poisson coffre jaune - Ostracion cubicus - Yellow boxfish - Cube trunkfish - Cubical boxfish


Poisson des lagons - Poisson des zones récifales - Poisson de l'Océan indien
Photo de Poisson - Photo d'Ostraciidae - Photo d'Ostracion - Photo de Poisson coffre
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Tetraodontiformes
Famille : Ostraciidae - Ostraciidés
Genre : Ostracion
Espèce : Ostracion cubicus

Mots-clés :  Ostraciidae Ostracion 

Synonymes : Ostracion cubicum, Ostracion tuberculatus




Le Poisson coffre jaune (Ostracion cubicus, Syn. Ostracion cubicum, Ostracion tuberculatus), appelé parfois "Poulet de mer" ou plus anciennement Ostracion moucheté par Lacepède ou Coffre tigré par Bonnaterre, est un poisson marin originaire de l'Océan indien, de la Mer rouge et d'une partie de l'Océan Pacifique. Ce poisson doit sin nom de "Poisson coffre" à la forme de son corps qui est en forme de boîte rectangulaire.

Il existe un grand dimorphisme entre les juvéniles et les adultes. Les juvéniles présentent un corps jaune, parsemé de points noirs. Ce sont les juvéniles qui sont le plus souvent observés dans les aquariums. Les adultes, pouvant mesurer jusqu'à 45 centimètres de long, sont plus variables.



Poisson coffre jaune - Ostracion cubicus
Poisson coffre jaune - Ostracion cubicus

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni - Banggai cardinal fish


Poisson marin - Faune de l’archipel de Banggaï
Animaux de la baie de Tolo - Poissons de Sulawesi (Célèbes)
Photo de Poisson - Photo d'Apogonidae - Photo d'Apogon - Photo de Pterapogon
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Percomorphe - Acanthopte
Famille : Apogonidés - Apogonidae
Genre : Pterapogon
Espèce : Pterapogon kauderni

Mots-clés :  Apogonidae Pterapogon  Apogon 

Synonymes : Néant ou inconnu






L'Apogon de Banggaï (Pterapogon kauderni) est un poisson appartenant à la super classe des Ostéichthyens (Osteichthyes), à la classe des Actinoptérygiens (Actinopterygii), à la sous classe des Néoptérygiens (Neopterygii), à l'infra classe des Téléostéens (Teleostei), au super ordre des Acanthoptérygiens (Acanthopterygii), à l'ordre des Perciformes, au sous ordre des Percoïdés (Percoidei), à la super famille des Percoidea, à la famille des apogonidés (Apogonidae), à la sous famille des apogoninés (Apogoninae) et au genre Pterapogon.

C'est le docteur Kaudern qui a découvert ce poisson en 1920 mais il ne fut décrit qu'en 1933 par Koumans. L'épithète " kauderni" est donc un hommage à son découvreur.

En français l'apogon de Banggaï est également appelé : poisson cardinal de Banggai, apogon de Kaudern, apogon noir et blanc, poisson cardinal de l'île Banggai ou tout simplement "poisson cardinal", mais ce dernier terme étant une expression générique désignant de nombreux poissons, il vaut mieux ne pas l'utiliser afin d'éviter toute ambiguïté.

En allemand l'apogon de Banggaï s'appelle : Banggai-kardinalbarsch ou Molukken-kardinalbarsch, en anglais : Banggai cardinal fish, en finlandais : helmikardinaaliahven, en italien : pesce cardinale di Banggai et en tchèque : parmovec skvělý.

L'apogon de Banggaï est originaire de quelques îles (une trentaine) de l’archipel de Banggaï (kepulauan Banggai, en indonésien). L’archipel de Banggaï est situé dans la baie de Tolo, au large de l'extrémité orientale de Sulawesi (Célèbes). Au sein de cette trentaine d'îles l'apogon de Banggaï n'est présent que dans 74 sites, ce qui est vraiment peu.

L'apogon de Banggaï vit le plus souvent dans les ports et les baies abritées, principalement sur sol limoneux et/ou sableux avec présence d'herbiers marins ainsi que dans les zones de récifs coralliens. L'apogon de Banggaï se tient dans les eaux peu profondes, entre 0,5 et 6, mais le plus souvent entre 1,5 et 2,5 m de profondeur. L'apogon de Banggaï est souvent associé aux anémones (Heteractis crispa, Macrodactyla doreensis et autres), aux oursins (notamment Diadema setosum) et au corail (Seriotopora hystrix, Heliofungia actiniformis, Acropora horrida...) avec qui il entretient des relations plus ou moins mutualistes (abri, protection) et dont il s'éloigne peu. Ce sont essentiellement les juvéniles qui s'abritent dans les anémones. L'apogon de Banggaï possède un corps aplati verticalement dont la couleur générale tire vers le "crème" et dont la teinte devient progressivement plus foncée en s'éloignant de la tête. De nombreuses taches blanchâtres parsèment le corps, y compris les nageoires. La disposition de ces taches semble spécifique à chaque spécimen.

Le corps est strié de 3 bandes verticales noires, bordées de blanc, dont la première traverse l'œil. La seconde nageoire dorsale est très allongée et recourbée vers l'arrière. La nageoire caudale, bordée de noir est profondément fourchue. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel visible. La taille de l'apogon de Banggaï est comprise entre 5 et 8 centimètres.

L'apogon de Banggaï possède une activité diurne. C'est un poisson opportuniste mais plutôt carnivore. Il se nourrit de zooplancton, de larves de poissons et de petits animaux démersaux ou benthiques, comme les crustacés (notamment les copépodes), les vers marins (annélides), les mollusques,...

L'apogon de Banggaï possède de nombreux prédateurs, comme certaines rascasses, le poisson pierre commun (Synanceia horrida), la murène étoilée (Echidna nebulosa), le mérou à treillis (Epinephelus merra), le poisson crocodile de Beaufort (Cymbacephalus beauforti) et bien d'autres.

Chez l'apogon de Banggaï il n'y a pas de période de reproduction particulière. La femelle pond de 30 à 70 œufs de 2,5 à 3 mm de diamètre qui sont fertilisés par le mâle. Ensuite le mâle (certains auteurs affirment que c'est la femelle) récupère les œufs fécondés dans sa bouche. Pour pouvoir accueillir tout ce beau monde la bouche du mâle est dotée de "soufflets". L'incubation dure environ 3 semaines. Après l'éclosion des œufs le mâle conserve encore les alevins pendant une dizaine de jours (toutes ces durées sont variables). Aussitôt libérés les jeunes vont se réfugier entre les tentacules d'une anémone ou entre les aiguilles d'un oursin.

Pendant toute cette période le mâle est incapable de se nourrir. Il vit de ses réserves énergétiques. Il est également incapable de se défendre. Lors du transfert des œufs dans la bouche du mâle la femelle surveille et défend la zone de frai afin que les prédateurs ne prélèvent pas trop d'œufs.

Dans la nature l'espérance de vie de l'apogon de Banggaï est de 2 ans maximum. En aquarium certains sujets atteignent 5 ans, mais ils y ont peu de prédateurs.

L'apogon de Banggaï est une espèce "en danger" selon l'UICN. En 2004 la population mondiale d'apogon de Banggaï était estimée à 2,4 millions de spécimens. Or de très nombreux exemplaires sont prélevés pour l'aquariophilie. Il a été estimé que 700.000 à 900.000 spécimens ont été exportés annuellement vers les USA, l'Asie et l'Europe, de 2001 à 2004. Compte tenue de la très courte durée de vie de cette espèce, de son taux de reproduction très bas et de la perte progressive de son habitat (pêche destructive, blanchissement des coraux...) les spécialistes estiment que cette espèce pourrait disparaître dans les 10 prochaines années.




Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni
Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni

Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni
Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni

Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni
Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni

Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni
Apogon de Banggaï - Poisson Cardinal de Banggai - Pterapogon kauderni

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge - Red piranha


Poisson du Bassin de l'Amazone - Poisson d'eau douce
Photo de Poisson - Photo de Serrasalmidae - Photo de Piranha - Photo de Pygocentrus
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Serrasalmidae
Genre : Pygocentrus
Espèce : Pygocentrus nattereri

Mots-clés :  Serrasalmidae Pygocentrus 

Synonymes : Rooseveltiella nattereri, Pygocentrus altus, Serrasalmo ternetzi, Pygocentrus ternetzi, Serrasalmus ternetzi, Pygocentrus piraya, Serrasalmo piranha, Serrasalmus nattereri, Pygocentrus stigmaterythraeus



Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge
Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge

Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge
Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge

Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge
Piranha à ventre rouge - Pygocentrus nattereri - Piranha rouge

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Baliste clown - Balistoides conspicillum - Baliste léopard - Clown triggerfish - Bigspotted triggerfish


Poisson qui fréquente les récifs de coraux - Poisson des milieux coralliens
Photo de Poisson - Photo de Balistidé - Photo de Balistoides - Photo de Baliste
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Tetraodontiformes
Famille : Balistidae - Balistidés
Genre : Balistoides
Espèce : Balistoides conspicillum

Mots-clés :  Balistidae Balistoides 

Synonyme : Balistoides niger (non Bonaterre, 1788)





Le Baliste clown (Balistoides conspicillum), appelé également Baliste léopard est un poisson marin, diurne, qui fréquente les récifs coralliens de l'Océan indien et de l'Océan pacifique.




Baliste clown - Balistoides conspicillum - Baliste léopard
Baliste clown - Balistoides conspicillum - Baliste léopard

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Bodianus opercularis - Bodianus neopercularis - Blackspot hogfish - Candystripe hogfish

 
Poisson récifal - Poisson de l'Océan indien - Poisson marin
Photo de Poisson - Photo de Labridé - Photo de Bodianus
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Labriformes
Famille : Labridae - Labridés - Labres
Genre : Bodianus
Espèce : Bodianus opercularis - Bodianus neopercularis

Mots-clés :  Labridae Bodianus 

Synonymes : Cheiliopsis bivittatus, Trochocopus opercularis, Cossyphus opercularis





Bodianus opercularis ou plus exactement Bodianus neopercularis (Syn. Cheiliopsis bivittatus, Trochocopus opercularis, Cossyphus opercularis) est un poisson marin mesurant jusqu'à 18 centimètres de long, originaire de l'Océan indien (île Maurice, île Christmas...) et de la Mer rouge.




Bodianus opercularis - Bodianus neopercularis
Bodianus opercularis - Bodianus neopercularis

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Poisson ange flamme - Centropyge loricula - Poisson-ange nain flamme - Flame angelfish - Flame angel - Fflaming angelfish - Japanese pygmy angelfish


Poisson récifal - Poisson de l'Océan Pacifique - Poisson marin
Photo de Poisson - Photo de Centropyge - Photo de Pomacanthidé
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes
Famille : Pomacanthidae - Pomacanthidés
Genre : Centropyge
Espèce : Centropyge loricula

Mots-clés :  Pomacanthidae Centropyge 

Synonymes : Centropyge loriculus, Holacanthus loriculus, Centropyge flammeus






Le Poisson ange flamme (Centropyge loricula, Syn. Centropyge loriculus, Holacanthus loriculus, Centropyge flammeus), appelé également Poisson-ange nain flamme ou Poisson ange flamboyant est un poisson marin, mesurant jusqu'à 15 centimètres de long qui fréquente les récif de l'Océan Pacifique. Le Poisson ange flamme est reconnaissable à son corps orange, barré verticalement de plusieurs bandes noires. Le Poisson ange flamme a la particularité de pouvoir changer de sexe. En effet il nait femelle mais peut devenir mâle. Les mâles sont à la tête de petits harems constitués ce 3 à 7 femelles.


Poisson ange flamme - Centropyge loricula - Poisson-ange nain flamme
Poisson ange flamme - Centropyge loricula - Poisson-ange nain flamme

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Poisson Napoléon - Labre Napoléon - Cheilinus undulatus - Humphead wrasse - Māori wrasse - Napoleon wrasse - Napoleon fish - Napoleonfish


Poisson récifal - Poisson de l'Océan indien - Poisson marin
Photo de Poisson - Photo de Labridé - Photo de Cheilinus - Photo de Labre
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Labriformes
Famille : Labridae - Labridés - Labres
Genre : Cheilinus
Espèce : Cheilinus undulatus

Mots-clés :  Labridae Cheilinus 

Synonymes : Cheilinus mertensii, Chilinus godeffroyi, Cheilinus rostratus




Le Poisson Napoléon (Cheilinus undulatus, Syn. Cheilinus mertensii, Chilinus godeffroyi, Cheilinus rostratus), appelé également Labre Napoléon ou tout simplement Napoléon ou anciennement "Chéiline ondulée" (Histoire naturelle des poissons, Cuvier, 1831) est un poisson marin qui se rencontre dans l'Océan Pacifique, l'Océan Indien et la Mer Rouge. Le Poisson Napoléon est caractérisé notamment par de grosses lèvres et une bosse sur le front. Le Poisson Napoléon adulte peut mesurer plus de 2 mètres de long et son poids peur atteindre 180 kilogrammes.



Poisson Napoléon - Labre Napoléon - Cheilinus undulatus
Poisson Napoléon - Labre Napoléon - Cheilinus undulatus

Poisson Napoléon - Labre Napoléon - Cheilinus undulatus
Poisson Napoléon - Labre Napoléon - Cheilinus undulatus

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Chaetodon rafflesii - Chaetodon de Raffles - Poisson-papillon quadrillé - Poisson-papillon grillagé - Poisson-papillon de Raffles - Latticed butterflyfish


Poisson qui fréquente les récifs de coraux - Poisson des milieux coralliens
Photo de Poisson - Photo de Chaetodon - Photo de Poisson Papillon
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Percomorphe
Famille : Chaetodontidae - Chaetodontidés
Genre : Chaetodon
Espèce : Chaetodon rafflesii

Mots-clés :  Chaetodontidae Chaetodon 

Synonymes : Chaetodon dahli, Chaetodon eteiraprinceps, Chaetodon princeps, Chaetodon sebae, Anisochaetodon rafflesi





Le Chaetodon de Raffles (Chaetodon rafflesii), appelé en anglais Latticed butterflyfish ou Raffle's butterflyfish est un Poisson-papillon originaire du Nord-Ouest de l'Océan indien et de la zone tropicale de l'Océan pacifique. On retrouve cette appartenance aux Poissons-papillons dans de nombreux noms vernaculaires français comme : Poisson-papillon de Raffles, Papillon de Raffles, Poisson-papillon grillagé, ou Poisson-papillon quadrillé.

Étymologie :
Chaetodon : le nom du genre dérive du grec "chaete" signifiant : cheveu, chevelure, soie ou long poil et de "odontos" signifiant : dent. En effet les Chaetodons possèdent des dents fines et serrées qui font penser au pelage d'un animal.
Rafflesii : le nom de l'espèce est un hommage Sir Thomas Stamford Bingley Raffles (1781 - 1826), un naturaliste britannique qui a été le premier président de la Zoological Society of London après avoir participé à sa fondation. Le but de cette société savante était d’étudier les animaux de façon comparative.

Le Chaetodon de Raffles mesure 13 à 18 centimètres de long. Son corps, ovale, étroit, est jaune avec une bande noire verticale partant de chaque côté de la tête, traversant les yeux et fusionnant à l'arrière de la tête. A l'intérieur du triangle dessiné par ces lignes le front est bleuté (voir photos). Le corps est orné de lignes entrecroisées évoquant un grillage ou un quadrillage, d'où les noms de Poisson-papillon quadrillé et Poisson-papillon grillagé. En réalité c'est le bord des écailles, plus sombre, qui dessine ces motifs. Les nageoires dorsales et caudales sont traversées par une bande noire submarginale. Les juvéniles jaunes, ne possèdent que la bande noire de la tête.

Le Chaetodon de Raffles fréquente les lagons et les massifs coralliens, jusqu'à 15 mètres de profondeur environ. Il se nourrit notamment de polypes des coraux durs (scléractiniaires), de vers annélides (notamment des polychètes), d'anémones…

Chaetodon rafflesii - Chaetodon de Raffles - Poisson-papillon quadrillé - Poisson-papillon grillagé - Poisson-papillon de Raffles
Chaetodon rafflesii - Chaetodon de Raffles - Poisson-papillon quadrillé -
Poisson-papillon grillagé - Poisson-papillon de Raffles

Chaetodon rafflesii - Chaetodon de Raffles - Poisson-papillon quadrillé - Poisson-papillon grillagé - Poisson-papillon de Raffles
Chaetodon rafflesii - Chaetodon de Raffles - Poisson-papillon quadrillé -
Poisson-papillon grillagé - Poisson-papillon de Raffles

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher - Threadfin butterflyfish


Poisson qui fréquente les récifs de coraux - Poisson des milieux coralliens
Photo de Poisson - Photo de Chaetodon - Photo de Poisson Papillon
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Percomorphe
Famille : Chaetodontidae - Chaetodontidés
Genre : Chaetodon
Espèce : Chaetodon auriga

Mots-clés :  Chaetodontidae Chaetodon 

Synonymes : Voir texte






Le poisson papillon à queue jaune (Chaetodon auriga) est un poisson originaire de l'océan indopacifique (Océan indien, Mer Rouge et Océan pacifique). On retrouve donc ce poisson aussi bien au large de l'Egypte et de la péninsule arabique, qu'au large des côtes australiennes ou des côtes orientales de l'Afrique.

Le poisson papillon à queue jaune est également appelé, suivant les auteurs et les endroits : auriga, poisson cocher, poisson-papillon cocher, poisson papillon à étendard, chétodon cocher, chétodon séton, papillon jaune… Le nom qui revient le plus souvent pour ce poisson est "papillon jaune". Cependant ce nom peut prêter à confusion car d'autres espèces sont parfois aussi appelées, à tort, "papillon jaune". C'est le cas notamment du poisson ange à 3 taches (Apolemichthys trimaculatus) ou du poisson papillon strié (Chaetodon lineolatus).

Le poisson papillon à queue jaune adulte fréquente les récifs de coraux, à des profondeurs variant de 1 à 35 mètres. Pour leur part les jeunes fréquentent les zones peu profondes des eaux littorales, des estuaires et des ports.

Le poisson papillon à queue jaune, à l'âge adulte, mesure de 18 à 23 centimètres de long. Les deux tiers avant du corps sont blanchâtres et le tiers postérieur est jaune citron. La tête est barrée par une bande noire qui traverse l'œil. Une tache noire est située sur la nageoire dorsale. La partie blanche du corps est marquée de fines rayures obliques. Le corps est ovale et comprimé latéralement. La nageoire dorsale se prolonge par un filament en forme de fouet à l'origine du nom "poisson cocher". Il n'y a pas de dimorphisme sexuel chez cette espèce. La sous espèce nominale "auriga", présentent généralement un filament plus court que les spécimens de la sous espèce " setifier". D'autre part l'ocelle tend à disparaître chez les sujets âgés de la sous espèce nominale.

Le poisson papillon à queue jaune est omnivore. Il se nourrit de polypes de coraux, de petits crustacés, de petits gastéropodes, d'algues, de vers marins, de cnidaires, d'anémones, de plancton… Son museau est allongé et sa bouche, protractile, est remplie de nombreuses dents acérées. Le poisson papillon à queue jaune se nourrit généralement la journée, seul, en couple, ou en groupe. Il utilise son museau allongé pour fouiller les anfractuosités du corail afin d'y trouver des proies. De la même façon il "gratte" le corail pour récolter les algues.

Le poisson papillon à queue jaune est un poisson monogame et les couples resteraient unis pendant plusieurs années. La femelle libère des milliers d'œufs qui sont fécondés en externe par le mâle. Les œufs, pélagiques, qui ont la chance d'être fécondés éclosent au bout d'un mois. L'embryon, également pélagique, flotte au gré des courants pendant environ 6 semaines avant de devenir juvénile. Les juvéniles ne fréquentent pas les massifs coralliens mais vivent dans les eaux littorales peu profondes, les estuaires et les ports. Ce n'est que plus tard qu'ils rejoignent les zones coralliennes. On estime que le poisson papillon à queue jaune devient adulte lorsque sa taille atteint 13 à 15 centimètres.

Chez le poisson papillon à queue jaune il ne semble pas qu'il y ait de période de reproduction particulière, ces poissons étant capables de se reproduire tout au long de l'année.

Ce poisson possède peu de prédateurs. Il nage très vite, et en cas de danger il peut se réfugier dans les failles des massifs de coraux grâce à son corps étroit et souple. D'autre part son apparence n'est-elle pas propre à leurrer ses ennemis ? Ses yeux sont masqués par une bande noire alors que l'ocelle qui orne la nageoire dorsale peut être pris pour un œil. En cas de morsure dans cette zone notre poisson n'y perdrait tout au plus qu'un bout de nageoire, mais rien de vital. Pour compléter le leurre, ce poisson est capable de nager à reculons sur une courte distance. Par contre je ne connais pas le rôle joué par le filament qui prolonge la nageoire dorsale.

Plusieurs noms latins ont été utilisés pour désigner le poisson papillon à queue jaune, et notamment :
   • Anisochaetodon auriga,
   • Chaetodon setifer,
   • Chaetodon sebanus,
   • Linophora auriga,
   • Pomacentus filamentosus,
   • Pomacentrus setifer,
   • Sarothrodus auriga,
   • Tetragonopterus auriga,
   • Tetragonoptrus setifer.


Deux sous espèces de poissons papillons à queue jaune ont été décrites :
   • Chaetodon auriga subsp. auriga : en mer Rouge,
   • Chaetodon auriga subsp. setifier : dans l'océan Indopacifique.

En allemand le poisson papillon à queue jaune s'appelle : fähnchen-falterfisch, en anglais : threadfin butterflyfish, auriga butterfliefish, cross-stripe butterfly, threadfin coralfish ou whip butterflyfish, en danois : filament-fanefisk, en espagnol : mariposa de aleta ribeteada, mariposa de aleta en hilo ou mariposa auriga, en hongrois : szemfoltos pillangóhal et en suédois : flaggfisk.



Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher
Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher

Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher
Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher

Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher
Poisson papillon à queue jaune - Chaetodon auriga - Papillon cocher

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Papillon jaune masqué - Chaetodon semilarvatus - Chaetodon à demi masqué - Yellow butterflyfis - Blue-cheeked butterflyfish - Golden butterflyfish


Poisson de la Mer Rouge - Poisson du Golfe d'Aden - Poisson marin
Photo de Poisson - Photo de Chaetodon - Photo de Poisson Papillon
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Percomorphe
Famille : Chaetodontidae - Chaetodontidés
Genre : Chaetodon
Espèce : Chaetodon semilarvatus

Mots-clés :  Chaetodontidae Chaetodon 

Synonymes : Chaetodon melanopoma





Papillon jaune masqué (Chaetodon semilarvatus, Syn. Chaetodon melanopoma), appelé également Chaetodon à demi masqué ou Chétodon à masque ou plus anciennement "Chétodon demi-masqué" (Histoire naturelle des poissons, Cuvier, 1831), est un poisson marin, territorial, mesurant tout au plus 23 centimètres de long (le plus souvent une quinzaine de centimètres), qui fréquente le Golfe d'Aden et la Mer Rouge, le plus souvent en couple. Il se nourrit principalement de polypes coralliens. Sa livrée est jaune, avec une tache bleutés sur l'œil et la zone environnante.



Papillon jaune masqué - Chaetodon semilarvatus - Chaetodon à demi masqué
Papillon jaune masqué - Chaetodon semilarvatus -
Chaetodon à demi masqué

Papillon jaune masqué - Chaetodon semilarvatus - Chaetodon à demi masqué
Papillon jaune masqué - Chaetodon semilarvatus -
Chaetodon à demi masqué

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Botia clown - Chromobotia macracanthus - Loche-clown - Clown loach - Tiger botia


Poisson d'eau douce - Faune de Bornéo - Poisson de Sumatra
Photo de Poisson - Photo de Chromobotia - Photo de Loche - Photo de Botia
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Cypriniformes
Famille : Cobitidae - Cobitidés
Genre : Chromobotia
Espèce : Chromobotia macracanthus

Mots-clés :  Cobitidae Chromobotia 

Synonymes : Cobitis macracanthus, Botia macracantha





Le Botia clown (Chromobotia macracanthus, Syn. Cobitis macracanthus, Botia macracantha), appelé également Loche-clown est un poisson d'eau douce, omnivore, pouvant mesurer jusqu'à 35 centimètres de long mais souvent de taille plus modeste, originaire d'Indonésie (Asie), et plus précisément de Sumatra et de Bornéo. Le corps du Botia clown est globalement orangé, avec trois bandes verticales noires.



Botia clown - Chromobotia macracanthus - Loche-clown
Botia clown - Chromobotia macracanthus - Loche-clown

Botia clown - Chromobotia macracanthus - Loche-clown
Botia clown - Chromobotia macracanthus - Loche-clown

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Demoiselle bleue - Chrysiptera cyanea - Glyphisodon cyaneus - Diable bleu - Blue damselfish - Blue devil - Cornflower sergeant-major - Sapphire devil - Sky-blue damsel

 
Poissons de mer - Poisson récifal - Chrysiptera de l'Indopacifique
Photo de Poisson - Photo de Pomacentridé - Photo de Chrysiptera - Photo de Demoiselle
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes - Labriformes
Famille : Pomacentridae - Pomacentridés
Genre : Chrysiptera
Espèce : Chrysiptera cyanea

Mots-clés :  Pomacentridae Chrysiptera 

Synonymes : Glyphisodon cyaneus, Glyphisodon azureus




La Demoiselle bleue (Chrysiptera cyanea, Syn. Glyphisodon cyaneus, Glyphisodon azureus...), appelée également Diable bleu, est un petit poisson bleu, sédentaire, omnivore, mesurant jusqu'à 8 centimètres de long, qui fréquente les lagons et les récifs de l'indopacifique. La femelle est entièrement bleue tandis que le mâle possède une nageoire caudale orange.



Demoiselle bleue - Chrysiptera cyanea - Glyphisodon cyaneus - Diable bleu
Demoiselle bleue - Chrysiptera cyanea -
Glyphisodon cyaneus - Diable bleu

Demoiselle bleue - Chrysiptera cyanea - Glyphisodon cyaneus - Diable bleu
Demoiselle bleue - Chrysiptera cyanea -
Glyphisodon cyaneus - Diable bleu

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Cichlidé-joyau - Hemichromis bimaculatus - Acara rouge - Cichlidé à deux taches - Cichlidé rouge - Hémichromis à deux tâches - Jewelfish - African jewelfish - Jewel cichlid


Poissons d'eau douce - Poisson africain- Cichlidé d'Afrique
Photo de Poisson - Photo de Cichlidé - Photo d'Hémichromis
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Labriformes - Perciformes
Famille : Cichlidae - Cichlidés
Tribu : Hemichromini
Genre : Hemichromis
Espèce : Hemichromis bimaculatus

Mots-clés :  Cichlidae Hemichromis 

Synonymes : Hemichromis cristatus, Hemichromis fugax, Hemichromis guttatus, Hemichromis cerasogaster, Hemichromis paynei...
  




Le Cichlidé-joyau (Hemichromis bimaculatus), appelé également Acara rouge, Cichlidé à deux taches, Cichlidé rouge ou Hémichromis à deux tâches est un petit poisson d'eau douce, territorial, mesurant rarement plus de 14 centimètres de long, qui fréquente de nombreux cours d'eaux d'Afrique de l’Ouest.


Cichlidé-joyau - Hemichromis bimaculatus - Acara rouge - Cichlidé à deux taches - Cichlidé rouge - Hémichromis à deux tâches
Cichlidé-joyau - Hemichromis bimaculatus - Acara rouge -
Cichlidé à deux taches - Cichlidé rouge - Hémichromis à deux tâches

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

samedi 23 juin 2018

Gramma royal - Gramma loreto - Vanille-fraise - Gramma fée - Serran-nain royal - Royal gramma - Fairy basslet


Poissons de mer - Poisson des Caraïbes - Gramma de l'Atlantique
Photo de Poisson - Photo de Gramma - Photo de Grammatidé
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Perciformes
Famille : Grammatidae - Grammatidés  
Genre : Gramma
Espèce : Gramma loreto

Mots-clés :  Grammatidae Gramma 

Synonymes : Néant ou inconnu




Le Gramma royal (Gramma loreto), appelé également Vanille-fraise, Gramma fée, Serran nain royal (on rencontre également l'orthographe suivante : Seran) ou Fée lorette, est un petit poisson (environ 8 centimètres), vivement coloré (violet, pourpre, jaune) originaire principalement de la région Caraïbe.



Gramma royal - Gramma loreto - Vanille-fraise - Gramma fée - Serran-nain royal
Gramma royal - Gramma loreto - Vanille-fraise -
Gramma fée - Serran-nain royal

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Néon rose - Hemigrammus erythrozonus - Tétra lumineux - Glo-lite tetra - Glow light - Glowlight tetra - Fire neon



Poissons d'eau douce - Poisson d'Amérique - Hemigrammus de Guyane
Photo de Poisson - Photo d'Hemigrammus - Photo de Tétra
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Characidae - Characidés
Genre : Hemigrammus
Espèce : Hemigrammus erythrozonus

Mots-clés :  Characidae Hemigrammus 

Synonymes : Néant ou inconnu






Le Néon rose (Hemigrammus erythrozonus), appelé également Tétra lumineux est un petit poisson d'eau douce, grégaire, mesurant tout au plus 5 centimètres de long, originaire d'Amérique du sud (Guyane, Surinam, Guyana). Le corps du Néon rose est traversé par une bande colorée rouge, orange ou rose, plus ou moins marquée suivant les individus, qui s'étend de l'œil jusqu'à la nageoire caudale. Le mâle est plus petit que la femelle et ses couleurs sont plus vives.



Néon rose - Hemigrammus erythrozonus - Tétra lumineux
Néon rose - Hemigrammus erythrozonus - Tétra lumineux

Néon rose - Hemigrammus erythrozonus - Tétra lumineux
Néon rose - Hemigrammus erythrozonus - Tétra lumineux

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Feu de position - Hemigrammus ocellifer - Beacon fish - Beacon tetra - Head-and-taillight tetra


Poissons d'eau douce - Poisson d'Amérique - Hemigrammus de Guyane
Photo de Poisson - Photo d'Hemigrammus - Photo de Tétra
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Characidae - Characidés
Genre : Hemigrammus
Espèce : Hemigrammus ocellifer

Mots-clés :  Characidae Hemigrammus 

Synonymes : Hemibrycon ocellifer, Tetragonopterus ocellifer




Le Feu de position (Hemigrammus ocellifer, Syn. Hemibrycon ocellifer, Tetragonopterus ocellifer) est un petit poisson d'eau douce, grégaire, mesurant rarement plus de 5 centimètres de long, originaire d'Amérique du sud (Guyane, Guyana, Suriname, Brésil, Pérou). Le Feu de position doit son nom à la tache brillante située à la base de la nageoire caudale.




Feu de position - Hemigrammus ocellifer
Feu de position - Hemigrammus ocellifer

Feu de position - Hemigrammus ocellifer
Feu de position - Hemigrammus ocellifer

Feu de position - Hemigrammus ocellifer
Feu de position - Hemigrammus ocellifer

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

Tétra joyau - Hyphessobrycon eques - Tétra sang - Tétra serpae - Serpae tetra - Long Fin Red Minor Tetra - Long Fin Serpae Tetra - Long Fin Blood Tetra - Blood characin - Callistus tetra - Jewel tetra - Red serpa


Poissons d'eau douce - Poisson d'Amérique - Hyphessobrycon du Brésil
Photo de Poisson - Photo d'Hyphessobrycon - Photo de Tétra
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Characidae - Characidés
Genre : Hyphessobrycon
Espèce : Hyphessobrycon eques

Mots-clés :  Characidae Hyphessobrycon 

Synonymes : Hemigrammus serpae, Chirodon eques, Cheirodon eques, Megalamphodus eques, Tetragonopterus callistus, Hyphessobrycon callistus, Hemigrammus melasopterus





Le Tétra joyau (Hyphessobrycon eques, Syn. Hemigrammus serpae, Chirodon eques, Cheirodon eques, Megalamphodus eques, Tetragonopterus callistus, Hyphessobrycon callistus, Hemigrammus melasopterus), appelé également Tétra sang ou Tétra serpae, est un petit poisson d'eau douce, grégaire, mesurant environ 4 centimètres de long, originaire du centre de l'Amérique centrale (Brésil, Bolivie, Paraguay).


Tétra joyau - Hyphessobrycon eques - Tétra sang
Tétra joyau - Hyphessobrycon eques - Tétra sang

Tétra joyau - Hyphessobrycon eques - Tétra sang
Tétra joyau - Hyphessobrycon eques - Tétra sang

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Tétra fantôme rouge - Hyphessobrycon sweglesi - Red phantom tetra


Poissons d'eau douce - Poisson d'Amérique - Hyphessobrycon de l'Orénoque
Photo de Poisson - Photo d'Hyphessobrycon - Photo de Tétra
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Characiformes
Famille : Characidae - Characidés
Genre : Hyphessobrycon
Espèce : Hyphessobrycon sweglesi

Mots-clés :  Characidae Hyphessobrycon 

Synonyme : Magalamphodus sweglesi





Le Tétra fantôme rouge (Hyphessobrycon sweglesi, Syn. Magalamphodus sweglesi) est un petit poisson d'eau douce, grégaire, mesurant environ 4,5 centimètres de long qui fréquente principalement les eaux du bassin de l'Orénoque (Colombie, Venezuela).



Tétra fantôme rouge - Hyphessobrycon sweglesi
Tétra fantôme rouge - Hyphessobrycon sweglesi

Tétra fantôme rouge - Hyphessobrycon sweglesi
Tétra fantôme rouge - Hyphessobrycon sweglesi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani - Boeseman's rainbowfish - Boesemani rainbowfish


Poissons d'eau douce - Poisson d'Asie - Melanotaenia d'Indonésie
Photo de Poisson - Photo de Melanotaenia - Photo de Poisson arc-en-ciel
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Atheriniformes
Famille : Melanotaeniidae - Mélanotaeniidés
Genre : Melanotaenia
Espèce : Melanotaenia boesemani

Mots-clés :  Melanotaeniidae Melanotaenia 

Synonyme : Néant ou inconnu





Le Poisson arc-en-ciel de Boeseman (Melanotaenia boesemani), appelé également Poisson arc-en-ciel (mais il y en a d'autres) ou Arc-en-ciel de Boeseman est un poisson d'eau douce originaire de plusieurs lacs d'Indonésie (Péninsule de Doberai, Nouvelle-Guinée occidentale). Le mâle et la femelle arborent des livrées différentes. La femelle est plus petite que le mâle.
 


Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani
Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani

Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani
Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani

Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani
Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani

Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani
Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani

Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani
Poisson arc-en-ciel de Boeseman - Melanotaenia boesemani

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.