Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

samedi 15 avril 2017

Photos de fleurs : Giroflée des murailles - Erysimum cheiri - Wallflower - Cheiranthus cheiri




Plante qui pousse sur les vieux murs - Flore de France - Plantes odorantes - Plantes toxiques
Photo de Giroflée - Photo de Erysimum - Photo de Brassicacée
 
(Sous réserve de bonne identification)






Ordre : Capparales ou Brassicales suivant les classifications
Famille : Brassicaceae, Brassicacées (anciennement Cruciferae, Crucifères, Cruciféracées)
Tribu : Erysimeae
Genre : Erysimum - Giroflées
Espèce : Erysimum cheiri

Mots-clés : Brassicaceae Erysimum Giroflée Ravenelle



La Giroflée des murailles (Erysimum cheiri, Syn. Cheiranthus cheiri) est également appelée Giroflée ravenelle, Violier jaune, Giroflée violier, Jauniaux, Carafée, Chéiranthe violier, Ravenelle des murailles, Ravenelle jaune, Rameaud'or ou Giroflée commune.

Les spécialistes reconnaissent généralement les deux variétés suivantes :
   - Erysimum cheiri var. corinthium (Cheiranthus corinthius, Erysimum × cheiri var. corinthium, Erysimum corinthium)
   - Erysimum cheiri var. senoneri (Cheiranthus senoneri, Erysimum senoneri)

En anglais, la giroflée des murailles est appelée Wallflower ou Aegean Wallflower.

Voilà ce qu'on dit de cette plante dans le Catalogue raisonné des plantes qui croissent spontanément dans le département de la Dordogne (1840) :
Le Cheiranthus cheiri ne croît jamais en pleine campagne mais seulement auprès des habitations, ce qui indiquerait une origine étrangère ; mais son introduction remonte très haut, peut-être au-delà de l'époque romaine. On le regarde comme la souche de la grande giroflée jaune des jardins, cependant j'ai vu cette dernière naturalisée sur des murs et ne modifiant pas ses caractères ; peut-être Smith eut-il raison de lui conserver le nom de Ch. cheiri et d'appliquer à la plante spontanée celui de Cheiranlhus fruticulosus.



Giroflée des murailles - Erysimum cheiri
Giroflée des murailles - Erysimum cheiri

Je possède d'autres photos de Giroflée des murailles. Demandez-moi

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots