Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

samedi 12 mai 2018

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation - Polygone à queue violacée - Nymphalis interrogationis


Lépidoptères du Québec - Papillons québécois - Faune du Canada - Insectes d'Amérique du Nord
Photo de Papillon - Photo de Lépidoptère - Photo de Nymphalidé
Polygonia du Canada - Nymphalidés canadiens - Papillons du Québec
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères - Papillons
Famille : Nymphalidae - Nymphalidés
Tribu : Nymphalini
Genre : Polygonia
Espèce : Polygonia interrogationis

Mots-clés :  Nymphalidae Polygonia

Synonyme : Nymphalis interrogationis, Cynthia tiliae, Grapta crameri, Grapta fabrici, Grapta interrogationis, Grapta umbrosa


 


Le Polygone point d'interrogation (Polygonia interrogationis, Syn. Nymphalis interrogationis), appelé également Polygone à queue violacée est un papillon rhopalocère appartenant au sous ordre des Ditrysia, à la super famille des Papilionidés (Papilionoidea), à la famille des Nymphalidés (Nymphalidae), à la sous famille des Nymphalinés (Nymphalinae), à la tribu des Nymphalini, au genre Nymphalis et au sous genre Polygonia.

Le polygone point d'interrogation est présent dans une grande zone d'Amérique du nord, comprenant le Mexique, les USA et le Canada (y compris le Québec). Au Canada le polygone point d'interrogation est présent depuis les provinces maritimes à l'est, jusqu'au Saskatchewan à l'ouest, avec quelques incursions en Alberta. Il semble complètement absent de la Colombie Britannique.

Le polygone point d'interrogation est un papillon diurne qui fréquente les zones plus ou moins boisées (forêts, bosquets, vergers, parcs, y compris en milieu périurbain et urbain) ainsi que les zones situées à proximité. A la fin du printemps le polygone point d'interrogation migre partiellement vers des zones plus septentrionales tandis qu'à l'approche de l'hiver il redescend vers le sud de son aire de répartition pour hiberner.

Le polygone point d'interrogation est un papillon bivoltin (2 générations par an). La première génération vole de mai/juin à juillet tandis que la seconde génération vole de juillet/août jusqu'en septembre. Les deux générations ne sont pas totalement identiques. La seconde génération, dite "umbrosa", présente une livrée plus foncée que la génération du printemps. C'est cette génération qui hiverne sous forme d'imago et qui apparaît au printemps.

Le polygone point d'interrogation possède une envergure comprise entre 48 et 70 millimètres. Ses ailes sont jaunes orangées parsemées des taches noires irrégulières. La partie inférieure des ailes postérieures est sombre (phénomène plus marqué chez la génération d'été) et se termine par une "queue" bordée de violet (d'où le nom de polygone à queue violacée). Au revers de l'aile antérieure on peut observer une double marque blanche composée d'un "C" très ouvert et d'un point. Certains y voient un "point d'interrogation" à l'origine du nom de ce papillon.

La femelle du polygone point d'interrogation pond ses œufs, isolément ou par petits groupes sur le dessus des feuilles de la plante hôte. Parmi ces plantes nourricières on trouve les orties (Urtica sp.), le houblon (Humulus lupulus), divers ormes (Ulmus sp.), divers bouleaux (Betula sp.), divers saules (Salix sp.) et sans doute d'autres espèces.

Les œufs éclosent au bout de 15 à 20 jours. Les chenilles sont solitaires. Au repos elles se tiennent au revers des feuilles, souvent recroquevillées en "U". La chenille est couverte de poils ramifiés (scolies). Son corps est généralement brunâtre à brun rougeâtre, plus ou moins marqué de taches plus claires. Au bout de six semaines environ et après plusieurs mues la chenille est devenue adulte. Elle mesure alors de 27 à 38 millimètres de long. La chenille se chrysalide sur la plante hôte et deux à trois semaines plus tard l'imago émerge.

L'imago du polygone point d'interrogation se nourrit peu sur les fleurs. Il préfère les exsudats des arbres (notamment la sève suintante), les animaux en décomposition, les fruits pourris ou blessés, les déjections animales et la boue qui lui fournit les minéraux dont il a besoin.

Comme d'autres papillons, les populations du polygone point d'interrogation sont très fluctuantes d'une année à l'autre sans qu'on en connaisse vraiment la raison.

Le polygone point d'interrogation est très semblable au "Robert le diable" qu'on peut observer en France.



Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation
Polygonia interrogationis - Polygone point d'interrogation

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots