Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-05-30

Milvus migrans - Milan noir - Black Kite


Faune de France - Oiseaux d'Europe - Rapaces d'Afrique
Photo d'oiseau - Photos d'Accipitridae - Photo de Milan - Photo de Rapace
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Accipitriformes
Famille : Accipitridae - Accipitridés
Genre : Milvus
Espèce : Milvus migrans


Mots-clés : Accipitridae Milvus Milan

Synonyme : Accipiter milvus, Falco migrans, Falco ater, Milvus ater, Milvus niger






Le Milan noir (Milvus migrans) est un oiseau rapace appartenant à l'ordre des Accipitriformes ou des Ciconiiformes (auparavant il dépendait de l'ordre des Falconiformes) à la famille des accipitridés (Accipitridae), à la sous famille des accipitrinés (Accipitrinae) et au genre "Milan" (Milvus).

Il existe trois espèces de milans :
   • Milvus lineatus : le milan brun. Auparavant Milvus lineatus, était une sous espèce de Milvus migrans,
   • Milvus milvus : le milan royal,
   • Milvus migrans : le milan noir.

Par le passé plusieurs sous-espèces de milans noirs ont été décrites, et notamment :
   • Milvus migrans migrans, l'espèce nominale qui est en fait le milan noir européen,
   • Milvus migrans govinda, une sous-espèce sédentaire de l'Inde et du Pakistan,
   • Milvus migrans affinis, une sous-espèce sédentaire australasienne,
   • Milvus aegyptius aegyptius, le milan d'Égypte (considéré parfois comme une espèce à part entière),
   • Milvus aegyptius arabicus, le milan d'Arabie,
   • Milvus aegyptius parasitus, le milan à bec jaune (considéré parfois comme une espèce à part entière) Milan parasite.

De nombreux noms scientifiques ont été utilisés pour désigner le Milan noir et ses diverses sous-espèces, et notamment : Accipiter milvus, Falco migrans, Falco ater, Milvus ater, Milvus niger...

Dans les livres anciens le Milan noir est parfois appelé "Milan parasite" (Dictionnaire classique d'histoire naturelle, 1824), "Milan étolien" (Histoire naturelle, 1784)...

Le milan noir mesure entre 55 et 60 centimètres pour une envergure allant de 125 à 150 centimètres environ. Le poids du milan noir s'établit aux alentours de 680 à 920 grammes. L'espérance de vie du milan noir est de 21 à 24 ans.

L'aire de répartition du milan noir est très vaste puisqu'elle englobe les zones tempérées et tropicales de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique et de l'Australasie. Le milan noir est absent d'Amérique.

Le milan noir, plus petit que le milan royal, possède une taille proche de celle de la buse variable (Buteo buteo) et son plumage est plus sombre que celui du milan royal. La queue du milan noir est plus courte et moins échancrée que celle du milan royal. On l'appelle "milan noir", mais en y regardant de plus près on s'aperçoit que le plumage (identique chez les deux sexes) est en réalité brun foncé sur les parties supérieures et brun roussâtre sur les parties inférieures. La tête est blanchâtre, avec un bec noir surmonté d'une cire jaune (voir photo). En vol les ailes du milan noir forment un coude et il garde la tête inclinée vers le bas afin de scruter le sol, en quête de nourriture potentielle.

Le milan noir recherche de préférence les milieux boisés proches de l'eau (lacs, marais, rivières...), en plaine ou en montagne, avec de grands arbres ou des falaises. On le trouve parfois aussi en bordure des villes.

La parade nuptiale a lieu au printemps et donne lieu à de nombreuses acrobaties. Le nid du milan noir, nommé "aire" est construit généralement dans un arbre élevé ou sur une falaise. Le nid de branchages est tapissé de divers détritus : plastiques, papier, chiffons... Volontiers grégaire, le milan noir peut constituer de petites colonies.

En avril/mai la femelle pond de deux à quatre œufs, blancs avec des taches brunes, qui seront incubés pendant 32 à 35 jours par la femelle dont le mâle assure l'alimentation. Certains auteurs affirment que le mâle couve également, mais cela doit être occasionnel. Les juvéniles, nidicoles, prennent leur premier envol au bout d'une quarantaine de jours. La première nidification semble intervenir à partir du troisième ou du quatrième anniversaire des jeunes.

Le milan noir est un charognard qui se nourrit principalement de poissons et d'oiseaux morts, mais aussi de petits batraciens et rongeurs. Opportuniste, il fréquente volontiers les décharges à ciel ouvert ou les champs fraîchement labourés à la recherche de nourriture. Lorsque l'occasion se présente, il n'hésite pas à voler la nourriture d'autres oiseaux.

Le milan noir est un migrateur partiel. En effet, les milans noirs d'Australie de l'Inde et du Pakistan sont sédentaires. Pour sa part, le milan noir européen est migrateur. Le milan noir européen quitte ses lieux de nidification vers la fin août ou le début de septembre pour gagner l'Afrique par le détroit de Gibraltar. Son retour a lieu vers mars-avril.

Bien que le milan noir soit le rapace le plus fréquent au niveau mondial, sa population européenne a fortement régressé ce qui a justifié son statut d'espèce protégée. En France, le milan noir est présent presque partout et sa population est estimée aux alentours de 6000 à 8000 couple nicheurs. Les raisons de la diminution des effectifs sont classiques : chasse, empoisonnement, raréfaction des charognes, électrocution...

Je vous livre ici le nom du milan noir dans diverses langues. En albanais, milan noir se dit hutae zezë bishtgërshërë, en allemand : schwarzmilan, en anglais : black kite, black-eared kite, common kite ou pariah kite; yellow-billed kite, en croate : crna lunja, crnkasta lunja, en danois : sort glente, en espagnol : milano negro ou milanus negro, en estonien : must-harksaba, en finnois : haarahaukka, en hindi : Paria parundu, en indonésien : alap-alap hitam ou alap-alap malam, en hongrois : barna kánya, en islandais : vatnagleða, en italien : nibbio bruno, en letton : melnā klija, en lituanien : juodasis peslys, en malgache : hitsikitsika, papango ou tsimalaho, en malais : helang kembara hitam ou helang merah, en maltais : astun iswed, en néerlandais : zwarte wouw, en norvégien : svartglente, en polonais : kania czarna, en portugais : milhafre preto, en russe : chyorny korshun, en slovaque : haja tmavá, en serbe : mrka lunja, en suédois : brun glada ou brunglada, en tchèque : lunák hnedý ou luòák hnìdý, en turc : kara çaylak, siyah çaylak et en vietnamien : diều, diều hâu.




Milvus migrans - Milan noir
Milvus migrans - Milan noir

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci