Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-05-29

Céréopse cendré - Oie céréopse - Cereopsis novaehollandiae - Cape Barren Goose


Faune d'Australie - Oiseaux australiens - Animaux d'Océanie
  Photo d'Oie - Photo d'Anatidé - Photo de Céréopse  
Céréopse de Nouvelle-Hollande - Oie-cochon - Oie d'Australie
 
 (Sous réserve de bonne identification)


 


Ordre : Anseriformes - Ansériformes (canards, oies, kamichis et cygnes)
Famille : Anatidae - Anatidés (oies, cygnes, canards, ouettes…)
Genre : Cereopsis
Espèce : Cereopsis novaehollandiae


Mots-clés : Anatidae Cereopsis Oie

Synonyme : Cereopsis Novœ-Hollandiœ, Cereopsis cinerea, Cereopsis cinereus, Cereopsis australis, Cereopsis griseus
 



Le Céréopse cendré, appelée aussi Oie céréopse, Céréopse de Nouvelle-Hollande ou oie-cochon (Cereopsis novaehollandiae, Syn. Cereopsis Novœ-Hollandiœ, Cereopsis cinerea, Cereopsis cinereus, Cereopsis australis, Cereopsis griseus) est un oiseau appartenant à l'ordre des ansériformes, à la famille des anatidés (Anatidae), à la sous famille des Anserinae et au genre céréopse (Cereopsis). D'ailleurs il n'existe qu'une seule espèce dans ce genre, c'est Cereopsis novaehollandiae. Par contre, il existe deux sous espèces : Cereopsis novaehollandiae novaehollandiae (sous-espèce nominale) et Cereopsis novaehollandiae grisea.

Dans les livres anciens le Céréopse cendré est également appelé : "Céréopse cendrée" (Canards, oies et cygnes, palmipèdes de produit d'ornement et de chasse, 1896), "Oie d'Australie", "Oie à capuchon", "Oie-poule" (Traité de zootechnie spéciale, 1895), "Céréopsis de la Nouvelle-Hollande" (Précis d'ornithologie ou D'histoire naturelle des oiseaux, Drapiez, 1829), "Céréopse d'Australie" (Bulletin de la Société nationale d'acclimatation de France, 1882), "Céréops cendré" (Revue zoologique, 1850)...

Le Céréopse cendré est une oie qualifiée de "primitive", originaire d'Australie et des îles situées au sud et au sud-ouest de l'Australie. Sa population, autrefois inférieure à 10.000 unités, avoisine les 17.000 individus et ne semble pas menacée. Une caractéristique de cette oie, c'est qu'elle est bien la seule parmi tous les anatidés à ne pas avoir une attirance pour l'eau. Autre trait remarquable, le céréopse cendré possède un caractère irascible et le plus souvent il règne en tyran sur tous les oiseaux du voisinage.

Le Céréopse cendré mesure de 80 à 100 centimètres pour un poids variant de 4 à 5 kilogrammes. Il possède une apparence trapue et un plumage tout gris, parsemé par-ci par-là de petites taches noires, visibles sur la photo. Regardez le dessus de son bec, et vous ne pourrez plus jamais le confondre avec une autre oie. En effet, le céréopse cendré possède au-dessus de son bec noir une caroncule verdâtre. Le mâle est plus grand et plus lourd que la femelle.

Le Céréopse cendré est une oie végétarienne qui "broute". D'ailleurs les personnes qui possèdent des oies céréopses comme "oies d'ornement" affirment souvent que ce sont de petites tondeuses. Preuve de leur efficacité, dans leur milieu naturel elles broutent si bien, qu'elles entrent en concurrence avec les animaux (moutons, bœufs…) au grand dam des éleveurs qui les considèrent comme nuisibles.

La reproduction du céréopse cendré se situe de décembre à février. L'accouplement s'effectue au sol et non dans l'eau (à cause de son aversion de l'eau probablement) et les couples semblent rester fidèle la plupart du temps. La femelle pond de 4 à 7 œufs blancs jaunâtres. L'incubation dure de 30 à 35 jours.

Les oies céréopses sont généralement sociables et constituent volontiers de petites colonies. Par contre, les nids, le plus souvent construits à même le sol, ou à faible hauteur, sont espacés. Les oies céréopses défendent avec véhémence leur nid, et les femelles produisent des grognements semblables à ceux du cochon, ce qui est à l'origine de leur surnom de "oie-cochon" évoqué plus haut.

Pour terminer, je vous livre le nom de l'oie céréopse dans diverses langues. En allemand, on dit hühnergans, en anglais : Cape Barren goose ou pig goose, en danois : hønsegås, en espagnol : ganso ceniciento, ganso cenizo, ou Ganso del Cabo Barren, en estonien : tuhkhani, en finnois : tuhkahanhi, en italien : cereopside, oca di Capo Barren ou oca gallina, en japonais : roubashigan, en néerlandais : hoender gans, en norvégien : hønsegås, en polonais : kapodziób, en slovaque : zemnárka krátkozobá, en tchèque : husa kuří ou husice kurí.



Céréopse cendré - Oie céréopse - Cereopsis novaehollandiae
Céréopse cendré - Oie céréopse - Cereopsis novaehollandiae

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci