Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-11-07

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana - American Pokeweed


Flore des USA - Plantes du Canada - Fleurs d'Amérique du Nord
Photo de Phytolaccaceae - Photo de Phytolaccacées - Photo de Phytolacca
Photo de Phytolaque - photo de Raisin d'Amérique
Plante introduite en France
  
(Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Caryophyllales
Famille : Phytolaccaceae - Phytolaccacées
Tribu : Phytolacceae
Genre : Phytolacca
Espèce : Phytolacca americana L.


Mots-clés : Phytolaccaceae Phytolacca Phytolaque


Noms communs en Anglais  : American pokeweed, Common pokeweed, Inkberry, Pigeonberry, Pokeberry 

 Noms communs ou vernaculaires en français : voir texte








Phytolacca americana (ou Phytolacca decandra) : sous ce nom barbare, se cache une plante plus connue sous le nom de "Raisin d'Amérique" ou "Teinturier". Comme de nombreuses plantes, le Raisin d'Amérique possède de nombreux noms vernaculaires. Voici les plus connus : Phytolaque américaine, Morelle à grappe, Épinard de Cayenne, Vigne de Judée, Faux-vin, Laque… Plus anciennement, on retrouve les noms de Méchoacan du Canada (Dictionnaire classique d'histoire naturelle, 1826), Phytolacca décandre (Histoire naturelle des végétaux, 1836), Phytolacca commun (Manuel complet du jardinier, 1835), Phytolaque à 10 étamines (Nouveau traité des plantes usuelles, 1837), Raisin des tropiques, Épinard des Indes, Herbe à la laque, Morelle en grappe (Dictionnaire classique des sciences naturelles, 1853), Laque d'Amérique (L'Illustration horticole, 1856), Phytolaque décandre, Épinard de Virginie (Dictionnaire universel d'histoire naturelle, 1861)... Nos amis anglais la nomment : American pokeweed.

Le raisin d'Amérique appartient à la famille des Phytolaccacées (Phytolaccaceae), peu connue en France pour la bonne raison qu'il n'y a pas d'autres représentants de cette famille chez nous, à part quelques spécimens dans des collections. A noter toutefois que Phytolacca dioica nommé également Bellombra est présent sur la Côte d'Azur et en Corse. Il s'agit d'un arbre apprécié pour son ombrage.

La famille des Phytolaccacées (une centaine d'espèces environ) est subdivisée en une quinzaine de genres, parmi lesquels : Phytolacca, bien sûr, mais aussi : Microtea, Ledenbergia, Hilleria, Rivina, Gallesia, Ercilla, Anisomeria, Monococcus Seguieria…


Le Raisin d'Amérique : présentation


Avant tout je dois préciser que le raisin d'Amérique est une plante invasive (ou envahissante). Qu'entend-on par plante invasive ? Sachez qu'en gros, une plante invasive est une plante qui a été introduite (que ce soit volontairement ou pas) dans un milieu qui n'est pas le sien et qui a une certaine propension à proliférer, ce qui n'est pas sans conséquence pour l'écosystème. L'exemple que je donne souvent est celui du fameux "arbre à papillons", de son vrai nom buddléia (Buddleia davidii). Aussi lorsque je vois ce genre de plantes dans les catalogue des pépiniéristes et autres marchands je suis très offusqué. Depuis 1998 le raisin d'Amérique a été ajouté à la liste des plantes à surveiller.

Le raisin d'Amérique est une angiosperme dicotylédone. C'est une plante hermaphrodite, herbacée, vivace, dont la souche est légèrement ligneuse, du moins pour les spécimens les plus importants. Dans les revues spécialisées on annonce qu'elle peut atteindre 1,5 à 2 mètres. Cependant, en forêt de Saint Germain en Laye (Yvelines) j'ai observé des spécimens qui culminaient au moins à trois mètres. La tige du raisin d'Amérique est robuste, ce qui est indispensable pour supporter le poids des branches et des fruits. Les tiges, glabres, prennent souvent en vieillissant une jolie couleur rouge du plus bel effet.

Le raisin d'Amérique possède des feuilles pétiolées simples, entières, disposées de façon alterne, de forme ovale (légèrement lancéolées), assez grandes (de 10-25 cm de long sur 3-10 cm de large) et de couleur verte.

Les fleurs du raisin d'Amérique apparaissent de juillet à septembre. Elles sont apétales. Elles se composent de 5 sépales vert blanc (voir photo) et 10 étamines. Le pistil est composé de 10 carpelles soudés. L'ovaire est situé au-dessus des insertions des pièces florales (on dit qu'il est "supère").

Les fruits sont réunis en grappe qui peuvent mesurer jusqu'à 20 centimètres. Au moment de la floraison les grappes florales sont dirigées vers le haut, mais au fur et à mesure que les fruits mûrissent, celles-ci deviennent pendantes. Les fruits sont de petites baies d'abord vertes puis noirâtres à maturité, après être passées par le pourpre. Les fruits d'un diamètre de 10 à 12 mm sont légèrement striés. Très apprécies de certains oiseaux (notamment les tourterelles) qui en assurent la dissémination.

Le raisin d'Amérique possède des racines napiformes (en forme de navet) charnues très développées.

On peut trouver le raisin d'Amérique en forêt dans les clairières, dans les zones qui ont subi des coupes, au bord des chemins, dans les friches… Elle semble gagner toute la France puisqu'on la retrouve aussi bien en forêt de Fontainebleau qu'en forêt de Saint Germain en Laye.


Le raisin d'Amérique : origine et usages

Comme son nom l'indique, le raisin d'Amérique est originaire d'Amérique et plus précisément des USA et du Canada (Ontario, Québec). L'histoire de son introduction est France reste floue. On raconte que le raisin d'Amérique serait arrivé en France par le port de Bordeaux pour gagner rapidement le Languedoc. Si ces régions sont souvent citées, ce n'est pas le hasard. Ces deux régions sont des régions vinicoles et on extrayait des baies du raisin d'Amérique une teinture qui servait à colorer le vin. Cette teinture a servi également à teindre des tissus et le papier. C'est sans doute là l'origine d'un de ses noms vernaculaires : "teinturier".

Cependant cette plante étant toxique (toutes les parties) l'usage en a été interdit.

Au Québec, les jeunes pousses seraient utilisées en salade, après avoir été bouillies deux fois. Dans les mêmes conditions les feuilles seraient comestibles. Souvenez vous des noms vernaculaires : épinard de Cayenne, épinard des Indes.

Compte tenue de la composition de la plante, elle a été beaucoup utilisée en médecine (principalement le fruit et la racine). La racine du raisin d'Amérique a surtout été utilisée pour ses propriétés purgatives et émétiques (vomitives). Les fruits renferment un alcaloïde : la phytolaxine. En cataplasmes, ils étaient utilisés pour soigner les ulcères, les maladies de peau et les plaies. En homéopathie le raisin d'Amérique sert à combattre les douleurs rhumatismales et les angines ainsi que de nombreuses autres affections.

Bien évidemment, n'essayez pas de vous soigner vous même, je vous rappelle que cette plante est toxique et seul un spécialiste pourra vous prescrire les doses adaptées. Pour mémoire retenez que cette plante tue des moutons et les chevaux. De plus, surveillez vos enfants car ces petites graines sont bien tentantes. Mais pas de panique, une seule baie n'est pas mortelle !




Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
 Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana

Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique - Teinturier - Phytolacca americana
Phytolaque d'Amérique - Raisin d'Amérique -
Teinturier - Phytolacca americana


Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci