Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-10-06

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps - Canadian dwarf cornel


Flore d'Amérique du Nord - Plantes du Canada - Flore du Québec
Photo de Cornaceae - Photo de Cornacée
Photo de Cornus - Photo de Cornouiller
Flore de la côte nord du fleuve Saint-Laurent
Flore de Saint-Pierre et Miquelon

(Sous réserve de bonne identification)
 




Ordre : Umbelliflorae - Cornales
Famille : Cornaceae - Cornacées
Tribu : Corneae
Genre : Cornus
Espèce : Cornus canadensis L.

Mots-clés : Cornaceae Cornus Cornouiller

Synonyme : Arctocrania canadensis (Linnaeus) Nakai, Chamaepericlymenum canadensis (Linnaeus) Ascherson & Graebner, Chamaepericlymenum canadense (Linnaeus) Ascherson & Graebner, Cornella canadensis (Linnaeus) Rydberg, Cornus cyananthus Rafinesque, Cynoxylon canadense (Linnaeus) J.H. Schaffner, Eukrania canadensis (Linnaeus) Merrill, Mesomora canadensis (Linnaeus) Nieuwland .

Noms communs ou vernaculaires : Cornouiller du Canada, Cornouiller quatre temps, Quatre temps, Rouget, Pain de perdrix, Pain d'oiseaux

Noms communs anglais : Canadian dwarf cornel, Bunchberry, Canadian bunchberry, Crackerberry, Creeping dogwood, Dogwood, Dogwood bunchberry, Dwarf cornel, Dwarf dogwood, Pudding-berry






Le Cornouiller du Canada (Cornus canadensis), appelé également Cornouiller quatre temps, est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à la sous classe des Rosidae à l'ordre des Cornales, à la famille des cornacées (Cornaceae) au genre Cornus et au sous genre Chamaepericlymenum.

Certains auteurs distinguent les sous espèces, variété ou formes suivantes :
   • Cornus canadensis canadensis,
   • Cornus canadensis elongata,
   • Cornus canadensis intermedia,
   • Cornus canadensis purpurescens,
   • Cornus canadensis rosea.


Le cornouiller du Canada est originaire d'Amérique du nord (Canada, y compris le Québec et USA), mais également du nord de la Russie, du Groenland, de Chine, de Corée, de Myanmar et du Japon. Le cornouiller du Canada croît sur sols acides dans les forêts boréales, la taïga, les forêts de conifères et les forêts mixtes, les habitats ouverts humides bien drainés, les tourbières... Il affectionne les vieilles souches d'arbres qu'il recouvre complètement.

Le cornouiller du Canada est souvent associé notamment à la linnée boréale (Linnaea borealis), à la trientale boréale (Trientalis borealis), à la pyrole à fleurs verdâtres (Pyrola chlorantha), au cypripède acaule (Cypripedium acaule), au maïanthème du Canada (Maianthemum canadense), au bouleau jaune (Betula alleghaniensis), au bouleau à papier (Betula papyrifera), au cèdre rouge (Thuja plicata), à l'épicéa d'Engelmann (Picea engelmannii), à l'épicéa noir (Picea mariana), à l'épicéa rouge (Picea rubens), à l'érable rouge (Acer rubrum), à l’érable à sucre (Acer saccharum), au mélèze d'Amérique (Larix laricina), au pin blanc d'Amérique (Pinus strobus), au pin gris (Pinus banksiana), au pin rouge (Pinus resinosa), à la pruche du Canada (Tsuga canadensis), à la pruche de l’Ouest (Tsuga heterophylla), au sapin baumier (Abies balsamea), au thuya du Canada (Thuja occidentalis), au tremble (Populus grandidentata) et bien d'autres encore.

Le cornouiller du Canada est une plante herbacée vivace, à souche ligneuse, à port dressé, mesurant jusqu'à 25 centimètres de hauteur. Il possède un rhizome rampant et forme souvent de grandes colonies. Le rhizome, ramifié, situé entre 5 et 8 centimètres de profondeur, s'étend parfois sur plusieurs mètres et donne naissance à de nombreuses tiges qui pourraient passer pour des plantes isolées, mais qui sont l'émanation d'une seule et unique plante. Le cornouiller du Canada peut vivre plusieurs dizaines d'années (30 ans) et résister aux feux de forêts modérés.

La tige, mince, non ramifiée, porte 6 feuilles, vertes, simples, opposées, entières, ovales, pétiolées, à nervures apparentes, effilées à acuminées vers le sommet, organisées en pseudo verticille. Je parle de pseudo verticille car les entrenœuds sont compressés et donnent l'impression que les feuilles, situées à proximité des nœuds, sont verticillées. On peut observer qu'il y a presque toujours 4 petites feuilles et 2 grandes. Les petites feuilles sont issues des bourgeons axillaires des grandes feuilles. A l'automne les feuilles rougissent.

La floraison intervient du printemps jusqu'au début de l'été. Les fleurs, hermaphrodites, insignifiantes, à 4 sépales et 4 pétales, sont organisées en cyme terminale au-dessus d'un involucre de 4 bractées, vertes qui blanchissent progressivement jusqu'à la floraison. La pollinisation est entomogame. Les pétales du cornouiller du Canada on la particularité de provoquer au moindre contact, par un ingénieux mécanisme, l'expulsion du pollen à une vitesse stupéfiante.

Le fruit est une drupe globuleuse, comestible, de 5 millimètres de diamètre, rouge à maturité. Outre les humains, de nombreux animaux consomment les fruits et participent à la dispersion de la plante. On peut citer par exemple : le cerf de Virginie (Odocoileus virginianus), l'orignal (Alces alces), le cerf hémione (Odocoileus hemionus), le pronghorn (Antilocapra americana), le viréo de Philadelphie (Vireo philadelphicus), le viréo mélodieux (Vireo gilvus), le tétras du Canada (Falcipennis canadensis), la grive fauve (Catharus fuscescens), le campagnol à dos roux (Clethrionomys gapperi) et sans doute bien d'autres encore.




Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps
Cornouiller du Canada - Cornus canadensis - Cornouiller quatre temps

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

1 commentaire:

Anne-Marie Rovero a dit…

Que c'est beau Kriss ! Merci - je viens de voir un chevreuil en rentrant chez moi par le téléférique ....

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire - Merci