Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

jeudi 7 juin 2018

Ouistiti de Geoffroy - Ouistiti à face blanche - Callithrix geoffroyi - White-fronted marmoset


Singes d'Amérique - Mammifères arboricoles - Faune du Brésil - Photos de singes
Photo de Ouistiti - Photo de singe - Photo de Primate
Photo de Callithrix - Photo de Cébidé
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Primates
Famille : Cebidae - Cébidés - Callitrichidae
Genre : Callithrix
Espèce : Callithrix geoffroyi 

Mots-clés : Cebidae Callithrix Ouistiti

Synonymes :  Voir texte





Le Ouistiti de Geoffroy (Callithrix geoffroyi), appelé également Ouistiti à face blanche, est un petit singe arboricole originaire des forêts de plaine du Brésil et leur lisière, jusqu’à 500 m d’altitude. Le Ouistiti de Geoffroy se nourrit principalement d’exsudats (il est exsudativore) d'arbres et arbustes divers, de fruits, d'insectes, d'arachnides, de grenouilles, lézards...

Plusieurs noms latins ont été utilisés pour désigner le ouistiti de Geoffroy, et notamment : Callithrix (Callithrix) geoffroyi (Groves, 2001), Callithrix geoffroyi (Cabrera, 1958), Callithrix jacchus geoffroyi (Hershkovitz, 1968), Callithrix leucocephala (Elliot, 1913), Hapale albifrons (Schinz, 1825), Hapale leucocephala (Kuhl, 1820), Hapale leucocephalus (Wied-Neuwied, 1823), Hapale melanotis (Lesson, 1840), Iacchus albifrons (Desmarest, 1820), Jacchus albifrons (Lesson, 1834), Jacchus leucocephalus (E. Geoffroy Saint-Hilaire, 1812), Jacchus leucogenys (Gray, 1870), Jacchus maximiliani (Reichenbach, 1862), Marikina albifrons (Reichenbach, 1863), Simia albifrons (Thunberg, 1819), Simia geoffroyi (Humboldt, 1812).

Le Ouistiti de Geoffroy est originaire des forêts du sud est du Brésil. Pour être plus précis, le ouistiti de Geoffroy vit essentiellement dans l'Etat de Espírito Santo, mais également dans le nord est de l'Etat de Minas Gerais, ainsi que dans une petite zone à l'extrême sud de l'Etat de Bahia. Il existe également une population de Ouistitis de Geoffroy au sud du Rio Jequitinhonha, mais celle-ci provient d'individus relâchés en 1975.

Le ouistiti de Geoffroy est un animal arboricole, diurne, qui fréquente les forêts tropicales sempervirentes, les forêts secondaires, et les forêts semi-décidues, les forêts sèches ainsi que leurs lisières, entre 500 et 800 mètres d'altitude.

Le ouistiti de Geoffroy mesure environ 49 centimètres de long, queue comprise. La queue à elle seule mesure jusqu'à 29 centimètres. Le mâle pèse de 250 à 350 grammes tandis que le poids de la femelle atteint rarement plus de 200 grammes.

Le corps du ouistiti de Geoffroy est en grande partie noir ou brun noirâtre avec des teintes grises et des taches jaunes sur le dos. La queue est annelée de noir et de gris foncé. La face blanche du ouistiti de Geoffroy adulte est encadrée par d'impressionnantes touffes auriculaires noires. Chez les jeunes le masque blanc et les touffes auriculaires apparaissent progressivement entre 2 semaines et 5 mois.

Le ouistiti de Geoffroy est omnivore. Il se nourrit essentiellement de fruits, d'insectes, de gomme, de nectar, de fleurs, d'escargots, de petits amphibiens, d'araignées, de petits lézards… Pour obtenir de la gomme les ouistitis de Geoffroy entaillent l'écorce avec leurs dents. Bien évidemment l'alimentation suit le rythme des saisons. Pour se nourrir le ouistiti de Geoffroy se déplace peu et parcourt rarement plus de 1500 mètres dans une journée. Sa vitesse de déplacement moyenne est d'environ 300 mètres à l'heure. D'ailleurs le territoire du groupe n'est pas très étendu puisqu'il ne mesure que de 10 à 40 hectares.

Le ouistiti de Geoffroy vit en petits groupes de 5 à 15 individus, pouvant comporter plusieurs mâles, plusieurs femelles et leurs petits. Dans chaque groupe il y a un couple dominant. Chez cette espèce il n'y a pas de saison de reproduction à proprement parler. Dans le groupe seule la femelle dominante peut se reproduire. Ceci ne veut pas dire que le mâle dominant ne s'accouple pas avec les autres femelles, mais la femelle dominante émet des phéromones qui stoppent l'ovulation des femelles subordonnées. Si celles-ci veulent le reproduire elles doivent quitter le groupe et trouver un mâle.

Les préliminaires consistent en diverses attentions comme notamment : renifler les organes génitaux du partenaire, le toiletter, le lécher, le serrer contre son corps… Ce comportement se poursuit également après l'accouplement, mais il atteint son paroxysme au moment de l'œstrus. La gestation chez le ouistiti de Geoffroy dure de 20 à 21 semaines. La parturition (mise bas) dure jusqu'à une heure. La femelle met au monde de 1 à 3 petits (généralement 2).

Après la naissance le mâle lèche les nouveau-nés, ce qui est plutôt rare comme comportement. Les membres du groupe mangent le placenta. Le sevrage des jeunes ouistitis de Geoffroy intervient au bout de 150 à 180 jours. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 15 à 18 mois. Dans les premiers temps c'est le mâle qui porte seul ses petits, mais lorsqu'ils grandissent, petit à petit, les autres membres du groupe partagent le transport, mais le père en reste le principal acteur. L'éducation des jeunes est l'affaire du groupe. La femelle intervient peu et semble surtout cantonnée à un rôle d'allaitement et de protection. L'espérance de vie du ouistiti de Geoffroy est d'environ 10 ans.

Le ouistiti de Geoffroy compte de nombreux prédateurs. Parmi ceux-ci, on peut citer divers félidés comme l'ocelot (Leopardus pardalis) ou le margay (Leopardus wiedii), mais également certains serpents et certains rapaces. Pour faire face à ces prédateurs les membres du groupe se postent à tour de rôle sur un point élevé afin de prévenir leurs congénères de tout danger.

En allemand le ouistiti de Geoffroy est appelé weißkopf-büschelaffe, en anglais : white-fronted marmoset, Geoffrey's marmoset, Geoffroy's tufted-ear marmoset ou white-headed marmoset, en espagnol : tití de caba blanca ou tití de Geoffroy, en néerlandais : witbuikpenseelaap, en portugais : sagui-de-cara-branca et en suédois : Geoffroys silkesapa.



Ouistiti de Geoffroy - Ouistiti à face blanche - Callithrix geoffroyi
Ouistiti de Geoffroy - Ouistiti à face blanche - Callithrix geoffroyi

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire - Merci