Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-06-29

Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax - Woodcock Bee-orchid


Flore de France - Orchidées terrestre d'Europe - Ophrys d'Aquitaine
Photo d'orchidée - Photo de Fleur - Photo d'Ophrys
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Asparagales - Orchidales
Famille : Orchidaceae - Orchidacées
Tribu : Orchideae - Orchidées - Ophrydeae
Genre : Ophrys
Espèce : Ophrys scolopax



Mots-clés : Orchidaceae Ophrys

Synonymes : voir texte






L'Ophrys bécasse (Ophrys scolopax), appelée également Ophrys oiseau, est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Liliidae, à l'ordre des Orchidales, à la famille des orchidacées (Orchidaceae) et au genre Ophrys. Dans la classification phylogénétique l'ophrys bécasse est rattachée à l'ordre des Asparagales. Dans les livres anciens l'ophrys bécasse est appelée "Ophrise miroir" (Encyclopédie méthodique, Lamarck, 1816). On rencontre parfois le nom "Oiseau coquet" mais ce nom vernaculaire s'appliquait également à l'Ophrys abeille (Ophrys apifera) et à l'Ophrys araignée (Ophrys aranifera).

Il existe au moins trois sous espèces (ou considérées comme telles) d'Ophrys scolopax :
   • Ophrys scolopax subsp. conradiae : (Syn. Ophrys conradiae), appelée ophrys de Madame Conrad endémique de la Corse et de la Sardaigne,
   • Ophrys scolopax subsp. santonica : (Syn. Ophrys santonica, Ophrys juliana), appelée ophrys de Saintonge, et présente dans les Deux Sèvres, en Charente et Charente maritime.
   • Ophrys scolopax subsp. scolopax : la sous-espèce nominale.

Certains auteurs reconnaissent d'autres sous-espèces d'Ophrys scolopax : Ophrys scolopax subsp. apiformis, Ophrys scolopax subsp. cornuta, Ophrys scolopax subsp. heldreichii, Ophrys scolopax var. minutula et Ophrys scolopax subsp. rhodia.

Par le passé, de nombreux noms scientifiques, plus ou moins reconnus, ont été utilisés pour désigner Ophrys scolopax, et notamment :
   • Ophrys asilifera
   • Ophrys atropos
   • Ophrys aurita
   • Ophrys corniculata
   • Ophrys cornuta
   • Ophrys fuciflora subsp. cornuta
   • Ophrys fuciflora subsp. scolopax
   • Ophrys insectifera subsp. scolopax
   • Ophrys sancti-martinii
   • Ophrys scolopax var. atropos
   • Ophrys speculum


L'ophrys bécasse est une orchidée terrestre présente dans une grande moitié sud de la France, à l'exception de la Corse. L'ophrys bécasse est également présente en Espagne et au Portugal, mais aussi en Afrique du Nord. Elle apprécie particulièrement les pelouses sèches sur sols calcaires, les bois clairs, les prairies fraîches, les garrigues, les landes, les talus et bords de routes, offrant une exposition ensoleillée ou à mi ombre.

L'ophrys bécasse possède une tige dressée de 20 à 50 centimètres de hauteur (exceptionnellement 60). Les feuilles ovales à oblongues, légèrement engainantes, se situent au pied de la plante, en rosette.

La floraison intervient de mars à juin suivant les régions. Les fleurs forment des épis lâches de 3 à 10 unités. Les fleurs sont relativement variables. La fleur est composé de 3 sépales et de 3 pétales. Les sépales sont lancéolés et leur couleur va du rose au rougeâtre violacé, mais ils peuvent être parfois aussi verdâtres ou blanchâtres. Ces sépales présentent une nervure médiane verte, et les bords sont retournés vers l'arrière (on dit qu'ils sont révolutés). Les deux pétales supérieurs sont étroits, ciliés, et rétrécissent progressivement. Le pétale inférieur, nommé labelle, est trilobé et ses bords latéraux sont rabattus. Les lobes latéraux présentent des gibbosités importantes. Le lobe central, allongé, se termine par une languette verdâtre, entière ou trilobée, et orientée vers l'avant (chez Ophrys apifera elle est orientée vers l'arrière et est invisible du dessus). La couleur dominant du labelle est le brun avec des dessins très variables.

Le gynostème, vu de profil, évoquerait une tête de bécasse, d'où le nom de cette orchidée.
 
 
Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax
Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax

Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax
Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax

Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax
Ophrys bécasse - Ophrys oiseau - Ophrys scolopax
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci