Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-06-03

Condor des Andes - Vultur gryphus - Andean Condor


Faune des Andes - Oiseaux du Pérou - Animaux de la Cordillère des Andes
Photo de Vultur - Photo de Cathartidés - Photo de Condor - Photo de Rapace
Vautours du nouveau monde
  
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Accipitriformes - Cathartiformes
Famille : Cathartidae - Cathartidés
Genre : Vultur
Espèce : Vultur gryphus


Mots-clés :  Cathartidae Vultur Condor
Synonymes : Sarcorhamphus gryphus, Vultur magellanicus, Vultur condor, Gypagus gryphus, Cathartes gryphus, Gypagus condor, Sarcorhamphus gryphus, Vultur patruus








Le Condor des Andes (Vultur gryphus, Syn Sarcorhamphus gryphus, Vultur magellanicus, Vultur condor, Gypagus gryphus, Cathartes gryphus, Gypagus condor, Sarcorhamphus gryphus, Vultur patruus) est un rapace diurne appartenant à l'ordre des Ciconiiformes ou des Accipitriformes, à la famille des cathartidés ou vautours du nouveau monde (Cathartidae) et au genre Vultur.

Certains classent le condor des Andes dans l'ordre des Falconiformes et la famille des Ciconiidae, mais cette classification semble obsolète.

La lutte pour la classification des vautours du nouveau monde fait rage et il faut s'attendre à des bouleversements lorsque les spécialistes se seront mis d'accord. En effet, la ressemblance des vautours de l’ancien monde accipitridés (Accipitridae) et du nouveau monde cathartidés (Cathartidae) est très superficielle et résulterait d'une évolution convergente due à l'occupation d’une niche écologique similaire. A y regarder de plus près, les vautours de l'ancien monde sont probablement apparentés aux Cigognes (Ciconia), ce que semblent confirmer des études moléculaires.

Dans les livres anciens on rencontre divers noms vernaculaires pour désigner le Condor des Andes, comme : "Catharte condor" (Nouveau recueil de planches coloriées d'oiseaux, Temminck, 1850), "Sarcoramphe condor" (Dictionnaire universel d'histoire naturelle, 1849), "Grand vautour des Andes" (Le Règne animal distribué d'après son organisation, Georges Cuvier), "Vautour condor" (Dictionnaire Classique d'Histoire Naturelle, 1830)...

Comme son nom l'indique, le condor des Andes vit dans la cordillère des Andes (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie (rare), Équateur (rare), Paraguay, Pérou et Venezuela (disparu ?)) à une altitude de 3 000 à 5 000 mètres, mais il vit également en bordure de l'océan Atlantique et de l'océan Pacifique où il s'installe sur les falaises élevées permettant son envol.

Le condor est un oiseau impressionnant par ses mensurations. Il mesure jusqu'à 110 centimètres pour une envergure dépassant 3 mètres pour le mâle (jusqu'à 3,5 mètres). Le poids du condor des Andes est également conséquent puisqu'un mâle adulte peut peser jusqu'à 12 kilogrammes. La femelle condor est légèrement plus petite que le mâle, mais plus lourde que lui. Ces mensurations font du condor des Andes un des plus grands et plus lourd oiseau capable de voler. Le condor des Andes peut vivre 90 ans !

Le condor des Andes possède un plumage noir avec des reflets métalliques. Le dessus des ailes et les rémiges secondaires sont blancs chez les sujets adultes tandis qu'ils sont grisâtres chez les immatures. Le mâle et la femelle possèdent un collier de duvet blanc à la base du cou. La tête et le cou sont dépourvus de plumes.

Le condor des Andes mâle arbore sur le dessus de sa tête une crête d'une dizaine de centimètres de longueur et de 4 centimètres de hauteur environ. Il possède également des excroissances charnues (caroncules). Les pattes sont noires. (voir la photo)

Le condor des Andes est un charognard qui se nourrit de cadavres et parfois d'œufs d'oiseaux. S'il manque de nourriture, il peut s'attaquer exceptionnellement à des proies malades ou jeunes. Le condor des Andes peut jeûner pendant plusieurs semaines.

Contrairement à la croyance populaire le condor des Andes est incapable d'enlever des moutons ou autres proies. En effet les pattes du condor des Andes n'ont aucun pouvoir de préhension et il serait bien en peine de s'élever dans les airs avec une proie, d'autant plus que ce n'est pas non plus un adepte du vol battu.

Les condors des Andes sont des oiseaux sociables nichant dans des "dortoirs", blanchis par leurs fientes, en petites colonies d'une vingtaine d'individus composées d'immatures et d'adultes. Chaque colonie possède un mâle dominant.

La parade nuptiale est l'occasion pour le mâle de mettre en valeur sa crête, de gonfler son cou, et son envergure, en déployant ses ailes. Le couple ne construit pas de nid à proprement parler, et l'œuf unique est pondu dans le creux d'une paroi rocheuse. Le couple se relaie pendant toute la durée de l'incubation (l'essentiel du travail étant quand même réalisé par la femelle). L'incubation dure environ 8 semaines.

Les oisillons restent une quarantaine de jours au nid, dépendant entièrement de leurs parents pour la nourriture. D'ailleurs longtemps après leur premier envol les jeunes condors seront nourris par leurs parents et ne seront indépendants qu'au bout d'une année, année qu'ils vont mettre à profit pour apprendre à trouver leurs proies, à se nourrir et à étudier leur territoire.

Ce long apprentissage explique pourquoi les condors ne pondent que tous les deux ans.

Vers l'âge de 6 à 7 ans les jeunes condors deviennent adultes et acquièrent enfin leur plumage d'adulte. Ils sont également en mesure de se reproduire.

Le condor des Andes est appelé en allemand andenkondor, en anglais : andean condor, en danois : Andes kondor, en espagnol : cóndor andino ou cóndor de los Andes, en estonien : andi kondor, en finnois : andienkondori, en italien : avvoltoio delle Ande, ou condor delle Ande, en japonais : kondoru, en néerlandais : Andes condor, en norvégien: andeskondor, en polonais : kondor wielki, en portugais : condor-dos-andes, en slovaque : kondor golierikatý, en slovène : kondor, en suédois : andinsk kondor, en tchèque: kondor andský et en turc : And kondorunun.

Voici pour information la description que Cuvier (Tableau élémentaire de l'histoire naturelle des animaux, 1798) donne du Condor :
Le condor. (V. gryphus)
Espèce de vautour qui se trouve principalement dans les montagnes du Pérou , et qui est célèbre depuis longtemps par son énorme grandeur, ayant, à ce qu'on dit, de quinze à dix-huit pieds d'envergure , enlevant aisément des moutons, et attaquant même des cerfs et des bœufs mais il n'a point encore été décrit avec assez d'exactitude. Quelques-uns lui attribuent un plumage brun , et une tête revêtue de duvet ; d'autres une crête charnue sur le front, et un plumage noir et blanc.




Condor des Andes - Vultur gryphus
Condor des Andes - Vultur gryphus

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci