Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

vendredi 4 mai 2018

Stoebe passerinoides - Branle blanc


Flore endémique de la Réunion - Arbres et arbustes de la Réunion
Bois Adam - Bois d'Adam - Bois galeux - Stoébé faux-passerage
Photo d'Astéracée - Photo de Stoebe - Astéracées de la Réunion

   (Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Asterales
Famille : Asteraceae - Astéracées
Tribu : Gnaphalieae
Genre : Stoebe
Espèce : Stoebe passerinoides

Mots-clés : Asteraceae Stoebe

Synonymes : Artemisia fruticans, Seriphium passerinoides, Stoebe paniculata



Voici ce qu'on peut lire dans la Flore de l'île de la Réunion (Phanérogames, Cryptogames vasculaires, Muscinées) avec l'indication des propriétés économiques & industrielles des plantes, Paris, Paul Klincksieck, 1895, (Eugène Jacob De Cordemoy, né le 13 juillet 1835 à Saint-André et mort le 25 avril 1911 à Hellbourg, Salazie, île de la Réunion) :

 «Stoebe passerinoïdes, Cordem - Seriphium passerinoïdes Lam D C Prod VI 261 - Stœbe paniculata Cass  : Vulg Branle blanc, Bois Adam, Bois galeux. Arbuste de 2, 3 m de hauteur très rameux, en buisson, ayant le port des Philippia. Feuilles très petites subulées. Celles qui accompagnent les fleurs sont ovales oblongues. Capitules réduits à une fleur unique. Très commun sur les montagnes à partir d'une altitude de 600 jusqu'à 2000 m. On pourrait le confondre à première vue avec les Philippia,  Vulg Branle vert,  avec lesquels il vit pêle-mêle, mais sa teinte blanchâtre générale permet de les distinguer aisément.


 
Stoebe passerinoides - Branle blanc
Stoebe passerinoides - Branle blanc

Stoebe passerinoides - Branle blanc
Stoebe passerinoides - Branle blanc

Stoebe passerinoides - Branle blanc
Stoebe passerinoides - Branle blanc

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

2 commentaires:

Anne-Marie Rovero a dit…

Difficile à juger si c'est haut ou pas .... un peu comme de l'Erica ?

Kriss de Niort a dit…

Le nom de Branle (ou Brande) est un bon indice. C'est une végétation éricoïde, qui fait donc penser aux types de végétations dans lesquelles croissent les bruyères et autres éricacées. Cependant, c'est juste une ressemblance car le Branle blanc est une Astéracée, au même titre que la marguerite par exemple.

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots