Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

jeudi 17 mai 2018

Pseudoips prasinanus - Halias du Hêtre - Green silver-lines


Papillon vert - Papillons de France - Lépidoptères d'Europe
Photo de Papillon - Photo de Pseudoips - Photo de Halias
Photo d'Arctiidé - Photo de Nolidé
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères
Famille : Arctiidae - Arctiidés - Nolidae - Nolidés
Tribu : Chloephorini
Genre : Pseudoips
Espèce : Pseudoips prasinanus

Mots-clés : Arctiidae Nolidae Pseudoips

Synonyme : Pseudoips prasinana, Bena prasinana, Bombyx fagana, Hylophila fiorii, Hylophila prasinana, Phalaena prasinana, Pyralis fagana...





La Halias du hêtre (Pseudoips prasinanus, Pseudoips prasinana) est un papillon nocturne appartenant à la super famille des noctuelles (Noctuoidea), à la famille des Nolidae ou Arctiidae suivant les classifications, à la sous famille des Chloephorinae, à la tribu des Chloephorini et au genre Pseudoips.

Souvent à la place de Pseudoips prasinanus on trouve Pseudoips prasinana et j'avoue ne pas savoir quel nom scientifique il convient de retenir. A côté de ces noms, on trouve de nombreux synonymes, témoins souvent d'un passé nomenclatural mouvementé. Je vous livre quelques synonymes, en vrac : Bena fagana, Bena prasinana, Bombyx fagana, Hylophila fiorii, Hylophila japonica, Hylophila prasinana, Phalaena prasinana, Pseudoips fagana, Pseudoips faganus, Pyralis fagana, Pyralis sylvana...

La halias du hêtre est un papillon dont l'aire de répartition est européenne, jusqu'en Russie. Certains auteurs signalent sa présence en Corée et au Japon. La halias du hêtre fréquente les forêts décidues, les forêts mixtes, les prairies, les jardins, les parcs et les haies.

L'imago de la halias du hêtre mesure environ 39 à 45 millimètres. Il semblerait que les spécimens les plus septentrionaux soient légèrement plus petits que les spécimens méridionaux. La livrée de ce papillon est verte et les ailes sont bordées d'un petit liséré rougeâtre. Les pattes et les antennes sont également rougeâtres. Le thorax est surmonté d'une impressionnante touffe de poils verts et blancs.

La halias du hêtre est donnée comme nocturne (hétérocère), cependant je l'ai trouvée encore active en milieu de matinée, à plusieurs reprises. La halias du hêtre est souvent considéré comme un papillon univoltin (une seule génération par an) or si cela semble être le cas dans le nord de son aire de répartition, dans le sud il est régulièrement bivoltin (deux générations par an). D'ailleurs la livrée des deux générations est légèrement différente (première génération 3 stries peu visibles sur les ailes et seconde génération deux stries). La seconde génération est également plus petite. La première génération vole d'avril/mai à juin/juillet et la seconde de juillet/août à septembre.

La chenille se nourrit de feuilles de hêtre (Fagus sylvatica), d'où son nom, mais également de feuilles de chênes divers (Quercus robur, Quercus sp.), bouleaux (Betula sp.), d'aulnes (Alnus sp.), de peupliers (Populus sp.), de noisetiers (Corylus sp.), de charmes (Carpinus sp.), d'ormes (Ulmus sp.) et bien d'autres sans doute. La chenille mesure à son stade ultime de 30 à 35 millimètres. Elle est vert pâle, glabre, son corps est parcouru par deux fines lignes latérales jaunâtres et est maculé de nombreux points également jaunâtres. A l'arrière de sa tête on peut observer un "collier" jaune, caractéristique.

La dernière génération hiverne sous forme de chrysalide, accrochée au revers d'une feuille de la plante hôte, ou cachée dans les fissures de l'écorce.

En anglais la halias du hêtre s'appelle green silver-lines, en allemand : Buchen-Kahneule, en estonien : kase-roheöölane, en finlandais : koivun venhokas ou venhoyökkönen, en néerlandais : zilveren groenuil et en suédois : allmänt båtspinnarfly.



Pseudoips prasinanus - Halias du Hêtre
Pseudoips prasinanus - Halias du Hêtre

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots