Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-05-14

Junonia coenia - Papillon ocellé - (Papillon du Québec)


Papillons d'Amérique - Nymphalidae du Canada - Junonia du Québec
Photo de Nymphalidé - Photo de Junonia

  (Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères - Papillons
Famille : Nymphalidae Nymphalidés
Sous-famille : Nymphalinae Nymphalinés
Tribu : Junoniini
Genre : Junonia
Espèce : Junonia coenia

Mots-clés : Nymphalidae Junonia

Synonyme : Junonia weidenhameri





Le Papillon ocellé (Junonia coenia Syn. Junonia weidenhameri), appelée anciennement Junonie coenia, est un papillon diurne (Rhopalocère), territorial, partiellement migrateur (spécimens remontant plus ou moins massivement certaines années vers le Canada), originaire d'Amérique du Nord (USA, Mexique, Canada, y compris le Québec), de Cuba et des Bermudes. Le Papillon ocellé est un papillon multivoltain (2 à 3 générations par an) qui vole du mois de mai jusqu'au mois d'octobre (plus longtemps dans la partie méridionale de son aire de répartition).

Etymologie : (attention, cette analyse est toute personnelle)
   • Junonia : en référence à Junon, personnage féminin de la mythologie romaine. Elle est la fille de Rhéa et de Saturne et est la reine des dieux et du ciel.
   • Coenia : c'est une des Amazones. Elle fut tuée par Hercule.

Le Papillon ocellé fréquente généralement les milieux ouverts et/ou perturbés (prairies, champs, jachères, jardins, bord des routes et chemins, talus, friches...), ensoleillés, offrant une végétation basse. L'adulte (imago) s'y nourrit de nectar qu'il puise dans diverses fleurs, souvent (mais pas exclusivement) des astéracées.

Les oeufs sont pondus isolément sur les bourgeons des plantes hôtes ou sur le revers de leurs feuilles. Les chenilles du Papillon ocellé sont grégaires, du moins dans les premiers stades. La chenille adulte est noirâtre, pointillée de blanc, avec le ventre et les pattes de couleur fauve. Elle possède deux lignes latérales blanches, dont la supérieure est marquée d'une rangée de taches fauves. Les épines sont noirâtres. La larve (chenille) se nourrit sur diverses plantes variant suivant les milieux, la saison et la latitude. Elles consomment toutes les parties tendres des plantes hôtes (feuilles, bourgeons, fruits). Parmi les plantes hôte les plus communes, on rencontre principalement diverses Plantaginacées comme le Plantain lancéolé (Plantago lanceolata), le Grand plantain (Plantago major), la Linaire commune (Linaria vulgaris), les Mufliers (Antirrhinum spp.), la Gérarde pourprée (Gerardia purpurea), la Gérarde à feuilles menues (Gerardia tenuifolia), le Petunia sauvage (Ruellia nudiflora) et diverses Scrofulariacées.

L'imago possède une couleur de base dans les tons marrons. Les ailes antérieures sont ornées dans leur partie supérieure de deux zones orangées, bordées latéralement de noir. Les ailes antérieures présentent une zone blanchâtre, en forme de virgule très élargie à sa base, englobant un ocelle noir pupillé de bleu et entouré de jaune. Un autre ocelle, plus petit, se situe au-dessus de celui-ci, proche du bord externe de la "virgule". Les ailes postérieures sont également ornées de deux ocelles, la plus grande étant située au-dessus de la petite. Les festons des ailes postérieures sont surmontés d'une bande submarginale orange. Chez le Papillon ocellé femelle est plus grande que le mâle. L'envergure du Papillon ocellé est comprise entre 37 et 70 millimètres.



Junonia coenia - Papillon ocellé
Junonia coenia - Papillon ocellé

Junonia coenia - Papillon ocellé
Junonia coenia - Papillon ocellé

Junonia coenia - Papillon ocellé
Junonia coenia - Papillon ocellé

Junonia coenia - Papillon ocellé
Junonia coenia - Papillon ocellé

Junonia coenia - Papillon ocellé
Junonia coenia - Papillon ocellé

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci