Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-05-20

Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae - Small Tortoiseshell

 
Papillons de France - Lépidoptères d'Europe - Faune d'Asie - Animaux asiatiques
 Photo de Nymphalidés - Photo de Nymphalis - Photo d'Aglais
Photo de Petite tortue - Photo de Vanesse
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères
Famille : Nymphalidae - Nymphalidés
Tribu : Nymphalini
Genre :
Espèce : Aglais urticae

Mots-clés : Nymphalidae Aglais

Synonyme : Nymphalis urticae




La Petite tortue appelée également Vanesse de l'ortie (Aglais urticae ou Nymphalis urticae) est un papillon (lépidoptère) qui appartient au sous ordre des ditrysia (ce sous groupe très important regroupe les papillons dont les femelles possèdent une ouverture sexuelle pour l'accouplement et une autre ouverture sexuelle pour la ponte, distincte de la première), à la super famille des papilionoïdes, à la famille des nymphalidés (Nymphalidae), à la sous famille des nymphalinae, et au genre Nymphalis qui regroupe des papillons comme le Robert le diable, le paon du jour, le morio…

La petite tortue est de taille moyenne (40 à 50 mm), mais plus petite que la grande tortue dont l'envergure va au delà de 60 mm.

Les ailes de la petite tortue possèdent un fond orangé et sont munies dans leur bord postérieur de formes en demi cercles bleus, bordés de noir, dessinant comme un feston. Les ailes sont munies d'une petite excroissance de forme pointue. Le bord avant des ailes antérieures sont marqués par trois taches rectangulaires de couleur noire. La tache centrale noire (généralement plus marquée que les autres), est bordée de part et d'autre par une tache orangée, plus claire que la couleur des ailes. Entre la troisième tache et le feston décrit plus haut il existe une petite tache blanche. Sur le centre des ailes antérieures on peut observer 3 taches noires, de forme et de taille variable suivant les spécimens, dont 2 petites et une nettement plus grosse et bordée d'orangé plus clair que les ailes. Le corps de la petite tortue est très velu. Les antennes sont claviformes.

La petite tortue est un papillon assez fréquent, que l'on peut trouver même en ville et en montagne jusqu'à des altitudes élevées. Il fréquente les prairies, les lisières de forêt et les jardins. Son aire de répartition s'étend sur une grande partie de l'Europe et de l'Asie.

Les premiers imagos apparaissent dès que la température se réchauffe, fin février, début mars. En effet, tout comme le paon de jour l'imago de la petite tortue hiberne et les spécimens qui résistent à l'hibernation profitent de l'élévation de température pour se dégourdir les ailes. Les premières pontes ont lieu au milieu du printemps. Compte tenu du nombre d'adultes qui résistent à l'hiver, cette première génération est peu nombreuse. La deuxième génération est bien plus nombreuse. Lorsque les conditions climatiques le permettent, il y a une troisième génération. Les imagos de la dernière génération hibernent.

La ponte s'effectue sur la face inférieure des feuilles d'ortie. Environ 10 jours plus tard, les jeunes chenilles apparaissent. Dans un premier temps, elle vivent en groupe et finissent par se séparer (au bout d'un mois environ) pour se nymphoser en solitaire. La métamorphose en imago nécessite plus ou moins 15 jours.

La chenille à son dernier stade atteint 22 millimètres. Son corps est noir et parsemé de sortes d'épines ramifiées (scoli). La chenille est parcourue par 4 bandes jaunes discontinues : deux lignes sur le dos, et une ligne sur chaque flanc.

Espèces proches pouvant entraîner un risque de confusion :
- la grande tortue (Nymphalis polychloros), mais celle-ci est plus grande comme son nom l'indique,
- la tortue à pattes jaunes (Nymphalis xanthomelas), dont le bord des ailes est plus denté que celles de la petite tortue,
- la petite tortue Corse (Aglais urticae ichnusa), mais qui ne possède qu'une seule tache au centre des ailes antérieures au lieu de trois pour la petite tortue,
- la vanesse du peuplier (Nymphalis vau-album) qui ne possède pas le feston au bord des ailes.




Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae
Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae

Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae
Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae

Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae
Aglais urticae - Petite tortue - Vanesse de l'ortie - Nymphalis urticae

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire - Merci