Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
--------- o0O0o ---------


Cliquez sur les photos pour les agrandir

2018-02-17

Bois de Judas - Cossinia pinnata - Faux bois de fer




Flore de la Réunion - Arbres et arbustes de la Réunion
Flore endémique des Mascareignes
Flore indigène de la Réunion - Flore indigène de l'île Maurice
Photo de Sapindacée - Photo de Cossinia
Sapindacées de la Réunion - Cossinia de la Réunion
Plante menacée à la Réunion
    
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Sapindales
Famille : Sapindaceae - Sapindacées
Genre : Cossinia
Espèce : Cossinia pinnata

SynonymesCossinia borbonica, Cossinia triphylla

Mots-clés : Sapindaceae Cossinia



Bois de Judas - Cossinia pinnata - Faux bois de fer
Bois de Judas - Cossinia pinnata - Faux bois de fer

Bois de Judas - Cossinia pinnata - Faux bois de fer
Bois de Judas - Cossinia pinnata - Faux bois de fer

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci. Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur. 

2 commentaires:

Anne-Marie Rovero a dit…

Faux bois .... Croix de bois, croix de fer ....

Kriss de Niort a dit…

L'histoire des noms est parfois amusante. J'ai lu dans un livre ancien, que des commerçants peux scrupuleux vendaient le bois de cet arbre pour du "Bois de fer", qui est une autre espèce. Le stratagème, fort lucratif, fut rapidement découvert car le bois de ces deux essences vieillit différemment, d'où les nom vernaculaires de "Bois de Juda" (pour la tromperie) et "Faux bois de fer"...

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire - Merci