Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 11 septembre 2017

Photos de grenouilles : Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus




Grenouille bleue - Grenouilles d'Amérique du Sud - Anoures sud-américaines
Photo de grenouille - Photos de Dendrobates - Photo d'amphibien
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Anura - Anoures
Famille : Dendrobatidés - Dendrobatidae
Genre : Dendrobates
Espèce : Dendrobates tinctorius
Variété : Dendrobates tinctorius var. azureus

Mots-clés : Dendrobatidae Dendrobates Grenouille Dendrobate


Le Dendrobate bleu (Dendrobates tinctorius var. azureus) est un amphibien appartenant à la classe des lissamphibiens (Lissamphibia), au super ordre des Salientia, à l'ordre des anoures (Anura), au sous ordre des Neobatrachia, à la super famille des Hyloidea ou des Dendrobatoidea, à la famille des dendrobatidés (Dendrobatidae), à la sous famille des dendrobatinés (Dendrobatinae) et au genre Dendrobates.

Pendant longtemps les scientifiques ont pensé que le dendrobate bleu constituait une espèce à part entière (Dendrobates azureus), or de récentes études tendraient à démontrer que le dendrobate bleu ne serait qu'une variante morphologique du dendrobate à tapirer (Dendrobates tinctorius).

En français le Dendrobate bleu est aussi appelé Grenouille à flèches, Grenouille à flèche empoisonnée, Grenouille vénéneuse ou Grenouille tueuse. Cependant, beaucoup de ces noms vernaculaires sont également appliqués à d'autres représentants des dendrobatinés.

Le dendrobate bleu est originaire d'Amérique, et plus précisément du district de Sipaliwini situé au sud du Suriname (ancienne Guyane néerlandaise). Ce district, le plus grand du pays, a la particularité de ne pas posséder de capitale. Le dendrobate bleu est une grenouille diurne, terrestre et arboricole, qui vit dans la forêt tropicale, non loin de l'eau, dans les endroits sombres, parmi les rochers moussus, à une altitude comprise entre 300 et 450 mètres. Le dendrobate bleu n'hiberne pas.

Le dendrobate bleu mesure environ 3 à 4,5 centimètres de long pour un poids de 3 grammes. La femelle est un peu plus grande et grosse que le mâle. La peau de cette grenouille est globalement bleue, avec des taches noires. Cette coloration vive dite "aposématique" prévient les éventuels prédateurs que cet animal n'est pas comestible. En effet la peau de ce dendrobate renferme des glandes à venin, très toxique, dont les indiens enduisaient leurs flèches, d'où le nom de "grenouille à flèche empoisonnée". En fait l'origine de la toxicité du dendrobate bleu est à rechercher du côté de son alimentation. En effet cette grenouille synthétise les toxines des insectes qu'elle consomme. Aussi les spécimens élevés en captivité et nourris avec des insectes non toxiques, ne présentent pas ce niveau de toxicité.

Le dos est bleu azur, les pattes sont bleu foncé, les taches, de formes variables, sont bleu noir à noires. Le ventre, bleu ciel, présente peu de macules. L'intensité des couleurs est variable. Les membres possèdent des pattes à quatre doigts, non palmés, mais munis de disques adhésifs. Le dendrobate bleu possède un museau pointu, des yeux noirs, et une tête plutôt aplatie.

Le dendrobate bleu est un animal principalement insectivore. Le régime alimentaire des adultes se compose donc d'insectes : des fourmis, des termites, des diptères (mouches, moucherons, moustiques…), de petits coléoptères, mais aussi d'arachnides (petites araignées, acariens). Bien évidemment les œufs et/ou larves de ces insectes et acariens sont également consommés.

Pour leur part les têtards se nourrissent d'autres têtards (cannibalisme) de leur propre espèce ou d'autres espèces, de cadavres d'animaux qui se noient dans l'eau, et d'œufs non fécondés que la femelle dépose à cet effet.

La période de reproduction du dendrobate bleu se situe le plus souvent pendant la saison des pluies (février / mars). Il n'y a qu'une seule période de reproduction par an. A cette occasion, les mâles, territoriaux, appellent les femelles depuis un point culminant (branche, rocher…). Après quelques bagarres et quelques rituels le mâle entraine sa belle dans un endroit isolé, qu'il a sans doute préalablement sélectionné, généralement à proximité de l'eau. La femelle y pond ses œufs, par petits chapelets de 5 à 12, directement sur un tapis de mousse.

Le mâle surveille les œufs et les maintient humides tout au long de l'incubation, assisté parfois par la femelle. L'éclosion des œufs intervient au bout de 14 à 18 jours. Une fois que les têtards sont nés le mâle les transporte sur son dos (un mucus évite qu'ils ne glissent) jusqu'à un point d'eau (creux d'arbre, cœur de broméliacée rempli d'eau…). Il arrive que la femelle assiste le mâle lors de la phase de transport.

La tâche du mâle s'arrête là. Par contre la femelle visite régulièrement les endroits où les têtards ont été dispersés et leur fournit de temps à autre des œufs non fécondés en guise de nourriture. La métamorphose intervient au bout de 10 à 12 semaines. L'indépendance des jeunes grenouilles intervient 2 à 3 semaines plus tard. La maturité sexuelle intervient vers l'âge de 2 ans. Dans la nature le dendrobate bleu peut vivre 5 à 8 ans.

Le dendrobate bleu possède peu de prédateurs. Les têtards peuvent être victimes d'autres têtards (d'espèces différentes ou pas) ou de larves de libellules. Les adultes ne craignent que certains serpents et araignées.

Le dendrobate bleu est un animal menacé d’extinction. La raison est comme bien des fois liée aux activités humaines. On peut citer la déforestation, le morcellement du territoire, les incendies volontaires, et le trafic de ces animaux pour alimenter les collectionneurs. Le dendrobate bleu est classé "Vulnérable" par l'UICN.
 
 
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus

Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus

Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus

Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus

Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
Dendrobate bleu - Dendrobates tinctorius var. azureus - Dendrobates azureus
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots