Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

samedi 9 septembre 2017

Photos d'oiseaux : Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus - Egyptian Goose




Faune d'Egypte - Oiseaux du Nil - Faune aviaire d'Afrique
Photo d'Anatidé - Photo d'Ouette - Photo d'Alopochen
 
 (Sous réserve de bonne identification)
 



Ordre : Ansériformes
Famille : Anatidés - Anatidae
Tribu : Ansérini - Tadornini
Genre : Alopochen
Espèce : Alopochen aegyptiacus


Mots-clés : Anatidae Ouette Alopochen



L'Ouette d'Egypte (Alopochen aegyptiacus, Syn. Alopochen aegyptiaca, Anas aegyptiaca, Anser aegyptiacus, Anas varia, Chelanopex aegyptiaca), appelée également oie d'Egypte, ou plus anciennement "Oie-renard d'Egypte" (Revue critique des oiseaux d'Europe, 1844), est un oiseau appartenant à la sous classe des Carinatae, à l'infra classe des Neornithes, au super ordre des néoagnathes (Neognathae), à l'ordre des Anseriformes, à la famille des anatidés (Anatidae), à la sous famille des tadorninés (Tadorninae) et au genre Alopochen.

L'Ouette d'Egypte est essentiellement originaire de l'Afrique subsaharienne et de la vallée du Nil. En Europe l'Ouette d'Egypte est rare ou occasionnelle. On peut l'observer en Belgique, en Allemagne, en Espagne et en France. L'Ouette d'Egypte a été introduite en Angleterre ainsi qu'aux Pays-Bas. Il est difficile de dire d'où proviennent les spécimens observés en France (Angleterre, Afrique ?), mais probablement qu'une partie d'entre eux sont des oiseaux échappés d'élevages.

L'Ouette d'Egypte fréquente de nombreux milieux ouverts comme les prairies et les zones humides (marais, marécages, tourbières), les savanes, les terres agricoles, le bord des lacs ou des étangs, le long des cours d'eau, du niveau de la mer jusqu'à 4000 mètres d'altitude.

L'Ouette d'Egypte mesure de 65 à 73 centimètres de long pour une envergure comprise entre 110 et 140 centimètres. Son poids varie de 1,5 à 2,2 kilogrammes. Le mâle est légèrement plus grand que la femelle.

Il est difficile de confondre l'Ouette d'Egypte avec un autre oiseau. L'Ouette d'Egypte est caractérisée par la tache marron qui entoure ses yeux. La base du bec est également marron. La tête est claire avec une nuque un peu plus sombre. Le dos est marron grisâtre. Le ventre est blanchâtre avec une tache marron de forme et d'étendue variables. Sur la photo où l'Ouette d'Egypte bat des ailes, on peut observer que celles-ci sont noires et blanches. Avec un peu d'attention on remarque également une fine ligne noirâtre sur le dessus des ailes, presque en limite de la zone blanche. Le miroir est vert. La queue est noire. Les pattes sont roses. Il existe de nombreuses variations de teinte d'un spécimen à l'autre mais il n'existe pas de sous espèces.

L'Ouette d'Egypte est essentiellement herbivore. Elle se nourrit principalement à l'aube et au crépuscule dans les prairies, dans la savane ou dans les cultures. Les repas sont pris le plus souvent en couple ou en famille, mais on peut observer parfois de grands rassemblements. Les Ouettes d'Egypte semblent apprécier tout particulièrement les champs de céréales, au grand dam des fermiers. La nourriture se compose d'herbe tendre, de feuilles et de graines (espèce folivore, granivore). Les zones de nourrissage peuvent être très éloignées des dortoirs. Outre les végétaux l'Ouette d'Egypte se nourrit également d'insectes, de petites grenouilles ainsi que de vers de terre.

Dans l'aire principale de répartition, il n'y a pas à proprement parler de période de reproduction. On peut juste constater que souvent celle-ci se situe à la fin de la saison sèche. C'est une façon de s'assurer que les canetons pourront bénéficier d'une herbe tendre et abondante.

A l'approche de la période de reproduction les mâles deviennent agressifs et eux, d'habitude si calmes, se montrent alors très bruyants. C'est une façon de se faire remarquer lors des parades nuptiales. Lorsque les couples sont appariés ils restent généralement fidèles pour plusieurs saisons. A ce moment là les couples deviennent territoriaux, défendant âprement leur zone de nidification.

Le nid est généralement construit au sol, à l'abri sous des arbrisseaux. Il s'agit souvent d'une simple dépression dans le sol, agrémentée de débris végétaux et de duvet. Certains couples font leur nid dans les falaises (lorsqu'il y en a) ou dans des arbres creux. D'autre plus débrouillards utilisent des nids abandonnés (nids de rapaces, de pies, de hérons…). Les nids sont généralement situés non loin de l'eau pour plus de sécurité, mais pas trop éloignés des principales zones de nourrissage.

Après accouplement la femelle pond de cinq à douze œufs qui sont incubés pendant 4 semaines par les deux parents. L'incubation ne commence qu'après la ponte du dernier œuf ; ainsi les naissances s'effectuent presque toutes en même temps. Lorsque les canetons sont tous nés, la femelle les entraîne vers l'eau. Les canetons restent sous la surveillance de leurs parents pendant environ 10 semaines. En effet c'est vers cet âge là qu'ils commencent à prendre leur envol. Les jeunes obtiennent la maturité sexuelle vers l'âge de 2 ans. Leur longévité est d'environ 15 à 20 ans. Certains auteurs annoncent 25 ans, mais cela me paraît exagéré.

L'Ouette d'Egypte compte plusieurs prédateurs. Cependant ce sont les jeunes qui sont le plus vulnérables. Parmi ces prédateurs on peu citer certains serpents, certains rapaces, les crocodiles et divers félins. L'Ouette d'Egypte est très vulnérable en période de mue car elle ne peut pas s'envoler pour fuir les prédateurs. A cette période les Ouettes se réunissent donc en grands troupeaux se tenant au centre des plans d'eau, en espérant qu'un élément du groupe soit assez vigilant pour donner l'alarme en cas de danger, la seule solution de fuite étant la nage.
 
 
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus

Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
Ouette d'Egypte - Oie d'Egypte - Alopochen aegyptiacus
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots