Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

jeudi 10 août 2017

Photo d'Astéracée - Chardon Marie - Silybum marianum - Blessed milk thistle - Marian Thistle




Flore de France - Astéracées d'Europe - Chardons méditerranéens
Photo de Silybum - Photo d'Astéracée - Photo de chardon
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Asterales
Famille : Asteraceae - Astéracées - Compositae - Composées
Tribu : Cardueae
Genre : Silybum
Espèce : Silybum marianum

Mots-clés : Asteraceae Silybum Chardon





Le Chardon Marie (Silybum marianum, Syn. Carduus lactifolius, Carduus mariae, Carduus marianus, Cirsium maculatum, Mariana lactea, Silybum mariae) est une plante herbacée, bisannuelle, mesurant jusqu'à 1,5 mètre de haut, mais souvent plus modeste, originaire principalement du pourtour méditerranéen, qui croît dans les sols perturbés, dans les friches, dans les cultures, le long des chemins, du niveau de la mer jusqu'à 700 mètres d'altitude par endroits.

Le Chardon Marie possède des feuilles pennatilobées, ondulées, vert tendre, marbrées de blanc notamment au niveau des nervures, munies de dents épineuses sur la marge et à l'apex. Les feuilles inférieures, en rosette, sont pétiolées tandis que les caulinaires sont plus petites, sessiles et embrassantes. Le Chardon Marie produit des fleurs tubulées, pourpre violacé, regroupées dans des capitules, sous-tendus par des bractées épineuses.

Les livres anciens nous livrent de nombreux noms vernaculaires dont certains sont encore utilisés localement. En voici une petite liste, loin d'être exhaustive : Sylbum chardon à Marie (Flore Rochefortine, 1835), Artichaut sauvage, Chardon argenté, Chardon de Notre-Dame, Épine blanche, Lait de Sainte-Marie (Répertoire des plantes utiles et des plantes vénéneuses du globe, 1836), Chardon laité (Dictionnaire des sciences naturelles, 1817), Artichaut sauvage (Encyclopédie des gens du monde, 1835), Silybe de Marie (Dictionnaire des sciences naturelles, 1827), Silybe chardon Marie, Chardon taché (Histoire naturelle des végétaux, 1841), Carthame maculé (Le Bon jardinier, 1859), Carthame taché, Lait de Notre-Dame (Le véritable langage des fleurs, 1867), Chardon marbré (Supplément au Dictionnaire de l'Académie française, 1836)...
 
 
Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum

Chardon Marie - Silybum marianum
Chardon Marie - Silybum marianum
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots