Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 17 juillet 2017

Photos de plantes carnivores : Rossolis du Cap - Drosera capensis - Cape sundew




Plantes d'Afrique australe - Flore d'Afrique du Sud - Plantes qui mangent des insectes
Photos de plantes carnivores
Photo de Rossolis - Photo de Drosera - Photo de Droseraceae

(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Ericales - Nepenthales - Caryophyllales - Droserales
Famille : Droseraceae - Droséracées
Tribu : Drosereae
Genre : Drosera
Espèce : Drosera capensis

Mots-clés : Droseraceae Drosera Rossolis Carnivore




Le Rossolis du Cap (Drosera capensis), appelé parfois Droséra du Cap ou Drosère du Cap, est une plante carnivore, vivace, terrestre, mesurant entre 10 et 25 centimètres à l'état adulte, originaire des régions marécageuses de la province du Cap, en Afrique du Sud.

Le Rossolis du Cap possède des feuilles pétiolées, linéaires, étroites, presque ensiformes, mesurant au maximum 10 centimètres de long, pour une largeur moyenne d'un demi-centimètre. La partie supérieure du limbe, pourvue de poils glanduleux, constitue le piège.

Lorsqu'un petit animal se colle sur une feuille, les poils voisins s'orientent dans un mouvement très lent vers la proie, afin de mieux la maintenir. Dans un même temps, la feuille se replie très lentement, non seulement pour maintenir la victime, mais également pour la rapprocher, si nécessaire, des glandes digestives situées dans la partie centrale du limbe.

Lors de la floraison, les sujets adultes émettent une hampe florale, mesurant de 20 à trente centimètres, se terminant par un épi unilatéral scorpioïde (en forme de crosse ou de queue de scorpion) portant de 5 à 20 fleurs roses (blanches pour la forme "alba"), autofécondes, dont l'ordre de floraison est basifuge (la floraison s'effectue du bas vers le haut ; on dit aussi centripète). Le fruit est une capsule brune, renfermant les graines.
 
 
Rossolis du Cap - Drosera capensis
Rossolis du Cap - Drosera capensis

Rossolis du Cap - Drosera capensis
Rossolis du Cap - Drosera capensis

Rossolis du Cap - Drosera capensis
Rossolis du Cap - Drosera capensis

Rossolis du Cap - Drosera capensis
Rossolis du Cap - Drosera capensis
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots