Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 15 mai 2017

Photo de fleur : Iris gigot - Iris fétide - Iris fœtidissima - Roast-beef Plant




Flore de France - Plantes d'Europe - Iris français
Photo d'Iridacée - Photo d'Iris
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Liliales - Asparagales
Famille : Iridaceae - Iridacées
Tribu : Irideae
Genre : Iris
Espèce : Iris fœtidissima

Mots-clés : Iridaceae Iris

L'Iris gigot ou Iris fétide (Iris fœtidissima, syn. Chamaeiris foetida, Iris foetida, Spathula foetidissima, Xiphion foetidissimum, Xyridion foetidissimum) est une plante angiosperme, monocotylédone, qui appartient à la sous-classe des Liliidae (qui comprend les liliales et les orchidales), à l'ordre des liliales, à la famille des Iridaceae et au genre Iris.

L'iris gigot ou iris fétide tire son nom du fait que ses feuilles, au froissement, dégagent une odeur qui rappellerait vaguement un gigot aillé. De là à l'appeler fétide je trouve que c'est un peu poussé car il y a des plantes qui sentent plus mauvais que ça. Cet iris est également appelé localement Iris puant.

J'ai rencontré régulièrement cette plante lors de mes promenades naturalistes en forêt de Saint Germain en Laye dans la banlieue ouest de Paris. L'iris gigot est présent en Afrique septentrionale (Algérie, Maroc) et dans plusieurs pays d'Europe come la France, l'Espagne, l'Italie et le Portugal.

L'iris gigot est une plante herbacée vivace, hermaphrodite, présentant un port dressé et munie d'un rhizome. Elle croît généralement en forêt, sur les talus… C'est une plante mésophile qui accepte toutes sortes de sols, siliceux, calcaires, sablonneux, argileux même si la concentration de son support en éléments nutritifs est faible. Par contre l'iris gigot a besoin d'ombre pour fleurir.

Ses feuilles persistantes longues et étroites, pointues en leur sommet, forment des touffes desquelles émergent les hampes florales. Les fleurs, pédonculées, apparaissent de mai à juillet. Les fleurs violacées sont constituées de 3 tépales externes étalés et 3 tépales internes jaunâtres, plus courts et légèrement redressés. La floraison est très courte mais généralement plusieurs fleurs se succèdent sur la même tige. Au centre de la fleur, on peut observer les stigmates. La pollinisation est assurée par les insectes (entomogame).

Les fruits constituent l'attraction de cette plante à la fin de l'automne et au début de l'hiver. En effet les capsules ovoïdes s'ouvrent alors en trois parties pour laisser apparaître des graines d'un joli rouge. La dissémination de ces graines est endozoochore, c'est à dire qu'elle sont dispersée par les animaux (oiseaux dans le cas de l'iris gigot) après passage par leur tube digestif.

Dans les livres anciens de nombreux noms sont utilisés pour désigner l'Iris gigot, et notamment : "Glayeul puant", "Spatule" (Manuel des plantes médicinales, 1822), "Espatule" (Dictionnaire raisonné universel de l'histoire naturelle, 1791), "Glayeul jaunâtre" (Mémoires sur la langue celtique, 1768), "Flambe fétide" (Dictionnaire raisonné universel d'histoire naturelle, 1791), "Flambe sauvage" (Histoire générale des plantes, 1615), "Spatule fétide" (Histoire naturelle des drogues simples, 1876), "Glaïeul puant", "Flambe bâtarde" (Flore médicale belge, 1864), "Iris à odeur de gigot de mouton" (Flore française ou descriptions succinctes de toutes les plantes qui croissent naturellement en France, Lamarck, Decandolle, 1805), "Iris très fétide" (Botanique agricole et médicale, 1863), "Iris xyphium" (La botanique des jeunes gens, 1810), "Glaïeul corail" (Les fleurs de pleine terre, 1894)...


Iris gigot - Iris fétide - Iris fœtidissima
Iris gigot - Iris fétide - Iris fœtidissima

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots