Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

jeudi 18 mai 2017

Photos de fleurs : Belladone - Atropa belladonna - Deadly Nightshade - Belle dame



Flore de France - Plantes françaises - Fleurs d'Europe
Photo de Belladone - Photo de Solanacée
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Solanales
Famille : Solanaceae - Solanacées
Tribu : Atropeae
Genre : Atropa
Espèce : Atropa belladonna

Mots-clés : Solanaceae Atropa Belladone



La Belladone (Atropa belladonna, Syn. Belladonna baccifera, Belladonna trichotoma, Atropa lethalis, Solanum lethale, Solanum somniferum, Solanum furiosum...) est une plante angiosperme (Magnoliophyta), dicotylédone (Magnoliopsida), appartenant à l'ordre des solanales, à la famille des solanacées et au genre atropa.

La Belladone appelée également "Belle dame", possède de très nombreux noms vernaculaires. En voici une liste non exhaustive, glanée dans les livres anciens : "Morelle furieuse", "Morelle marine" (Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle, 1818), "Herbe empoisonnée" (Dictionnaire de médecine, de chirurgie, de pharmacie, des sciences accessoires et de l'art vétérinaire, 1858), "Belladone baccifère", "Mandragore baccifère", "Guigne de côte", ou "Permenton" (Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes, 1868), "Baie du Diable", en parlant des fruits (La mystique divine, naturelle et diabolique, 1854), "Bouton noir" (Flore des plantes vénéneuses de la Suisse, 1849), "Cerise poison" (Code pharmaceutique, à l'usage des hospices civils, 1811), "Atrope-Belladone" (Mémoires de la Société Académique, 1868)... Il n'est pas interdit de compléter la liste. Les anglais l'appellent Devil's herb (l'herbe du diable) ou Black cherry (cerise noire, en référence à son fruit), et les allemands Schlafkirsche (cerise de sommeil, en référence aux effets de la belladone).

Pour compléter l'étymologie, belladona vient du latin bella dona (belle dame, belle femme) car à cette époque les jeunes filles utilisaient des gouttes à base de belladone, ce qui disait-on, entraînait une dilatation de la pupille ou faisait loucher suivant les sources, dilatation ou strabisme sensé attirer les hommes bien malgré eux. Atropa vient de Atropos, le nom grec d'une des trois Parques, celle en fait qui coupe le fil de la vie. Pour mémoire, dans la mythologie latine, Atropos est devenu "Morta".

La Belladone est une plante européenne, peu commune, rare ou absente localement, qui aime les sols calcaires et que l'on peut trouver dans les décombres, les haies, en bordure de forêt ou dans les clairières, en plaine comme en moyenne montagne jusqu'à 1500 mètres d'altitude. C'est une plante exigeante sur le plan nutritif (eutrophile).

La Belladone est une plante herbacée vivace, à rhizome, fortement buissonnante, à port dressé, qui peut atteindre jusqu'à 150 centimètres de hauteur. Ses feuilles ovales se finissent en pointe bien marquée. Au froissement, les feuilles dégagent une odeur désagréable. Les feuilles, de taille différente, sont insérées par paires sur les nœuds.

Les fleurs de la Belladone, hermaphrodites, apparaissent de mai à août (suivant les régions) . Elles possèdent une forme en clochette pendante, tubulaire (non évasés), de 2 à 3 centimètres, de couleur verdâtre à violacée, parfois brune. Les fleurs de la Belladone sont actinomorphes (elles présentent plusieurs plans de symétrie). Les 5 pétales sont soudés (gamopétales) ce qui donne cette forme en clochette. Les sépales (également au nombre de cinq) sont aussi soudés (gamosépale). La pollinisation est entomogame (réalisée par les insectes).

Les fruits de la Belladone sont des baies noires (1 à 1,5 cm) hautement toxiques. D'ailleurs toute la plante est toxique, comme beaucoup de solanacées. La belladone contient plusieurs alcaloïdes dont les plus connus sont l'atropine, la scopolamine et l'hyoscyamine. La dissémination des graines est endozoochore, c'est à dire réalisée par les animaux qui rejettent les graines après ingestion des baies. En effet certains animaux ne sont pas sensibles au poison de la belladone.
 


Belladone - Atropa belladonna
Belladone - Atropa belladonna
 
 
Je possède également la photo des fruits - Me demander
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots