Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

mercredi 19 avril 2017

Photos d'oiseau : Sittelle à poitrine blanche - Sitta carolinensis - White-breasted nuthatch





Oiseaux du Québec - Passereaux du Canada - Sittelles d'Amérique

(Sous réserve de bonne identification)
 
 


Ordre : Passeri - Oscines
Famille : Sittidae - Sittidés
Genre : Sitta - Sittelles
Espèce : Sitta carolinensis

Mots-clésSittidae Sitta Sittelle



La Sittelle à poitrine blanche (Sitta carolinensis), appelée parfois Sittelle moine (Avibase) ou plus anciennement Sittelle à ventre blanc (Catalogue des oiseaux de la province de Québec 1889) ou Torchepot de la Caroline ou Sittelle à tête noire (Encyclopédie méthodique-1784), est un passereau diurne, généralement sédentaire, territorial, dont l'aire de répartition s'étend du sud du Canada (y compris le Québec) jusqu'au Mexique. La Sittelle à poitrine blanche possède un habitat varié incluant les forêts de conifères, les forêts décidues, les forêts mixtes, les haies avec de grands arbres, les parcs et les jardins arborés.

La Sittelle à poitrine blanche possède, bien évidemment, une poitrine blanche. La tête est blanche, ornée d'une calotte, noire chez le mâle et grisâtre chez la femelle, qui s'étend jusqu'à l'arrière du cou. Le bec est long et très légèrement retroussé. Les yeux sont noirs. Les ailes, tout comme le dos sont bleu-grisâtre. Les sous-caudales sont marron. La queue est courte. La Sittelle à poitrine blanche mesure environ 14 centimètres de long pour un poids d'environ 20 grammes (18 à 30). L'envergure est comprise entre 20 et 27 centimètres.

La Sittelle à poitrine blanche est omnivore. Sa nourriture diffère selon les opportunités. En hiver la Sittelle à poitrine blanche est essentiellement granivore (les insectes sont rares à cette époque) tandis qu'en été elle est quasi-exclusivement insectivore. Elle se nourrit au sol, ou sur les troncs et les grosses branches d'arbres qu'elle parcourt de haut en bas (donc la tête en bas, ce qui est assez caractéristique) et de bas en haut, sondant les crevasses des écorces ou les fissures à la recherche de petites graines, d'insectes et de leurs larves. La Sittelle à poitrine blanche fréquente également les mangeoires, notamment en hiver.

Le régime insectivore de la Sittelle à poitrine blanche est constitué de fourmis, de cochenilles, de charançons, de chenilles, d'insectes xylophages, de larves diverses, d'araignées et d'une manière générale de tous les petits animaux se trouvant sur les arbres. Son régime granivore est constitué de petites graines diverses, mais aussi de fruits plus gros : faines (fruit du hêtre), noisettes, noix, glands… Pour atteindre la nourriture située à l'intérieur de ces gros fruits la Sittelle à poitrine blanche les coince dans une crevasse d'arbre et les frappe violemment avec son bec jusqu'à ce qu'elle puisse atteindre l'intérieur. La Sittelle à poitrine blanche stocke également des graines dans les crevasses des arbres (d'où le nom anglais des Sittelles : nuthatche).

La Sittelle à poitrine blanche est un oiseau monogame. Les couples restent unis au moins toute la saison (souvent jusqu'au décès d'un des deux partenaires). Le nid de la Sittelle à poitrine blanche est fait dans les trous d'arbres, généralement des feuillus. Il s'agit le plus souvent d'une cavité naturelle ou d'un trou creusé par un pic. La Sittelle à poitrine blanche creuse rarement son propre trou. Le nid, construit par la femelle, est constitué de petits bouts de bois et d'écorces, recouverts de plumes, d'herbes et de poils.

La femelle pond 5 à 8 (maximum 10) œufs qu'elle couve, seule, pendant environ 12 jours. Le mâle pourvoit alors à la nourriture de la femelle. Les oisillons sont nidicoles (nus, aveugles, et incapables de se nourrir et de se déplacer seuls). Les oisillons, nourris par les deux parents, restent au nid jusqu'à leur premier envol qui intervient au bout de 2 à 3 semaines. Les jeunes sont encore nourris par leurs parents pendant les deux semaines suivantes avant de devenir totalement indépendants. La maturité sexuelle est atteinte la saison suivante. Il y a une seule couvée par an. La Sittelle à poitrine blanche peut vivre 10 ans mais le plus souvent elle dépasse rarement 3 à 4 ans.

La Sittelle à poitrine blanche possède de nombreux prédateurs comme les faucons et les hiboux qui s'en prennent aux adultes. Les œufs et les oisillons sont prédatés par les serpents arboricoles et les écureuils.


Sittelle à poitrine blanche
Sittelle à poitrine blanche

Je possède d'autres photos de Sittelle à poitrine blanche - Me demander
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots