Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 10 avril 2017

Photos de plantes : Massette à larges feuilles - Quenouille à larges feuilles - Typha latifolia - Common Bulrush




Flore des milieux humides - Plante qui pousse dans les fossés - Flore du Canada - Plantes de France
Photos de plantes - Photo de Typhacée - Photo de Typha - Photo de Massette - Photo de Quenouille
 
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Poales - Typhales
Famille : Typhaceae - Typhacées
Genre : Typha
Espèce : Typha latifolia

Mots-clésTyphaceae Typha Massette Quenouille



La Massette à larges feuilles (Typha latifolia) est une plante angiosperme monocotylédone appartenant à la sous classe des Commelinidées (Commelinidae), à l'ordre des Typhales, à la famille des typhacées (Typhaceae) et au genre Typha. Dans la classification phylogénétique la massette à larges feuilles dépend de l'ordre des Poales.

Typha latifolia possède de nombreux synonymes, plus ou moins reconnus : Massula latifolia, Typha ambigua, Typha bethulona, Typha caspica, Typha intermedia, Typha pendula, Typha spathulaefolia...

La massette à larges feuilles possède de nombreux noms vernaculaires comme : masse d'eau, massette, massette à feuilles larges, matelasse, quenouille, quenouille à feuilles larges, canepetière, typha, queue de renard, roseau d'étang...

La massette à larges feuilles est une plante herbacée vivace à rhizome rampant dont l'aire de répartition s'étend de l'Amérique du Nord (Canada inclus) jusqu'à l'Asie occidentale, en passant par l'Europe. En France la massette à larges feuilles est très présente et c'est le représentant du genre Typha le plus commun.

La massette à larges feuilles croît dans les roselières, les marécages, au bord des étangs, des mares, des fossés humides, des cours d'eau à faible courant, le long des bras morts de rivières, jusqu'à une altitude de 1800 mètres environ. La massette à larges feuilles préfère les sols vaseux peu profonds (50 centimètres environ). La massette à larges feuilles ne pousse que dans les eaux douces car elle ne tolère pas les eaux salées.

La massette à larges feuilles est une phanérogame à port dressé mesurant jusqu'à 2,5 mètres de hauteur (parfois 3 mètres). Les tiges possèdent une section cylindrique dont l'intérieur est moelleux.

Les feuilles de la massette à larges feuilles mesurent de 2 à 4 centimètres de large et jusqu'à 2 mètres de longueur. Les feuilles, surtout basales, sont persistantes, glauques, sessiles, alternes, obtuses, planes, linéaires à rubanées et engainantes. Les nervures sont parallèles.

La floraison de la massette à larges feuilles intervient du mois de juin jusqu'au mois d'août/septembre. La massette à larges feuilles est une plante à fleurs unisexuées (les fleurs mâles et femelles sont distinctes) et monoïque (les fleurs mâles et femelles sont sur la même plante). L'inflorescence est constituée de deux épis cylindriques superposés, mesurant de 10 à 20 centimètres de long. L'épi femelle, brun, dense, est situé sous l'épi mâle, plus petit, jaunâtre, cotonneux, sans espacement entre les deux épis. Le périanthe de l'épi femelle est réduit à des soies tandis que les fleurs mâles possèdent 3 étamines soudées à la base, munies de nombreux poils. L'épi mâle est éphémère. La pollinisation est anémogame (effectuée par le vent). Le fruit est un akène dont la dispersion est anémochore (effectuée également par le vent).

La massette à larges feuilles était naguère une plante utilisée dans de nombreux domaines. En effet, les jeunes pousses printanières étaient consommées crues en salade ou cuites. Les jeunes racines et les jeunes fleurs étaient également consommées. Les vieilles racines étaient cuites avant consommation. Les vieilles racines étaient également utilisées pour confectionner de la farine. Les feuilles étaient utilisées pour couvrir les toitures ou pour fabriquer des sacs et des nattes.

La massette à larges feuilles trouve une nouvelle utilité de nos jours car elle est de plus en plus utilisée par les stations d'épuration en zone de lagunage où elle rentre dans le cycle d'épuration des eaux. Elle est également utilisée pour agrémenter les bassins et les plans d'eau. Cependant c'est une plante à développement rapide qui a tendance à coloniser rapidement de grands espaces.


Remarques :

1 - Typha angustifolia ressemble beaucoup à Typha latitifolia. La différence se situe au niveau des feuilles, plus étroites chez Typha angustifolia et au niveau de l'inflorescence : les épis males et femelle sont contigus chez Typha latitifolia et nettement séparés (de 3 à 8 centimètres environ) chez Typha angustifolia.

2 - Typha angustifolia et Typha latitifolia sont si proches qu'il arrive que les deux espèces s'hybrident pour donner naissance à une troisième espèce nommée Typha glauca.
 
 
Massette à larges feuilles - Quenouille à larges feuilles - Typha latifolia
Massette à larges feuilles - Quenouille à larges feuilles - Typha latifolia
 
Je possède d'autres photos de Massette à larges feuilles- Demandez-moi.
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots