Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

dimanche 19 mars 2017

Photos de Caryophyllacée : Nielle des blés - Agrostemma githago - Common corn-cockle - Corncockle - Corn cockle


Flore de France - Caryophyllacée d'Europe - Plantes messicoles
Photo de Caryophyllacée - Photo de Nielle - Photo d'Agrostemma
 
(Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Caryophyllales
Famille : Caryophyllaceae - caryophyllacées
Tribu : Sileneae
Genre : Agrostemma
Espèce : Agrostemma githago

Mots-clés : Caryophyllaceae Agrostemma Nielle


La nielle des blés (Agrostemma githago, Syn. Agrostemma infesta, Githago nicaeensis, Githago segetum, Lychnis agrostemma, Lychnis segetum, Silene githago) est une plante herbacée, annuelle, originaire d'Eurasie et d'Afrique du nord. Son aire de répartition s'étend de l'Europe (avec la Scandinavie comme limite septentrionale) à l'Asie occidentale (Afghanistan; Kazakhstan; Kirghizstan; Tadjikistan; Turkménistan...) en passant par le Moyen Orient (Iran; Iraq; Israël; Liban; Syrie...). En Afrique du nord, la nielle des blés est présente en Algérie, en Lybie, au Maroc et en Tunisie.

La nielle des blés a été introduite et s'est naturalisée dans de nombreux pays à travers le monde. Ainsi on retrouve notamment cette plante en Amérique du nord et en particulier aux USA où elle fait partie des plantes envahissantes, en Amérique du sud (Argentine, Chili, Uruguay...), en Afrique australe, mais aussi en Australie, en Nouvelle Zélande et dans de nombreuses îles du Pacifique. Cette large distribution en fait une plante cosmopolite.

En France la nielle des blés possède de nombreux noms vernaculaires. En voici une liste non exhaustive : nielle, nielle des prés, nielle des champs, nielle bâtarde, œillet des champs, couronne des blés, lychnis nielle, lychnide nielle, lychnide laciniée, nicile des blés (? A confirmer), œil de bœuf, agrostemme, agrostemme githago, agrostemme à savon, agrostemme nielle, aniela, gerzeau, gasse, attrappe-mouche de nuit. Si dans votre région la nielle des blés porte un nom ne figurant pas dans cette liste, n'hésitez pas à m'en faire part.

La nielle des blés était naguère une plante abondante qui poussait principalement dans les champs de céréales (plante messicole) et dans les friches. Cependant les graines de cette plante sont toxiques (présence de saponine) autant pour les hommes que pour les animaux et leur présence dans les champs de blé rendait impropre à la consommation une grande quantité de farine et de fourrage. Aussi à grand renfort d'herbicides la nielle des blés a été quasiment éradiquée des paysages agricoles. De nos jours on la retrouve essentiellement dans les jardins.

La nielle des blés est une plante herbacée, annuelle, pubescente, à tige simple ou peu ramifiée, à port dressé, mesurant de 60 centimètres à 1 mètre de hauteur et croissant du niveau de la mer jusqu'à 1800 mètres d'altitude. La nielle des blés est protégée au niveau régional, notamment en Alsace et dans le Limousin.

Les feuilles de la nielle des blés sont vert-grisâtre, simples, entières, opposées, embrassantes, velues, linéaires, étroites, avec un apex aigu et mesurent environ de 5 à 10 millimètres de large pour 5 à 13 centimètres de long.

La floraison intervient de mai à juillet (à moduler en fonction de la latitude et des conditions climatiques). Les fleurs, terminales ou axillaires, en cymes bipare, hermaphrodites, longuement pédicellées présentent généralement des pétales rose pourpre (parfois blancs) avec un cœur plus ou moins blanc et des veines dont la partie basale est soulignée par un trait noir violacé discontinu.

Le calice, villeux en partie basse, est composé de 5 sépales soudés formant un tube côtelé, légèrement renflé puis se rétrécissant pour former un col, mesurant jusqu'à 1,5 centimètre de long puis s'évasant en 5 lobes foliacés, étroits, aigus, mesurant jusqu'à 3 centimètres de long et dépassant nettement les pétales.

La corolle, mesurant de 3 à 4,5 centimètres de diamètre, se compose de 5 pétales entiers ou plus ou moins émarginés, mesurant de 1,5 à 1,8 centimètre de long, plus courts que les lobes du calice. La pollinisation de la nielle des blés est entomogame (effectuée par les insectes).

Le fruit de la nielle des blés est une capsule ovoïde, non cloisonnée (capsule uniloculaire), munie de 5 dents, mesurant jusqu'à 1,8 centimètres de long, à ouverture apicale, se formant à l'intérieur du tube du calice et légèrement plus long que celui-ci. Cette capsule renferme de nombreuses graines, toxiques, noires, anguleuses, de forme irrégulière, mesurant jusqu'à 3 millimètres de long. Leur dissémination est barochore.



Nielle des blés - Agrostemma githago
Nielle des blés - Agrostemma githago

Nielle des blés - Agrostemma githago
Nielle des blés - Agrostemma githago

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots