Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

vendredi 3 mars 2017

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis - North American river otter

Mammifère amphibie - Mammifère carnivore - Faune du Canada - Animaux du Québec
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Carnivora - Carnivores
Famille : Mustelidae - Mustélidés
Genre : Lontra - Loutres
Espèce : Lontra canadensis

Mots-clés : Mustelidae Lontra Loutre Carnivore



La Loutre de rivière (Lontra canadensis Syn. Lutra canadensis), appelée également Loutre du Canada, est originaire d'Amérique du nord. On la trouve au Canada, aux USA et au Mexique où elle a presque disparu (considérée comme éteinte par certains auteurs). Dans plusieurs régions des USA et du Canada les populations déclinent pour des raisons diverses comme le trappage, la perte d'habitat et la pollution des eaux.

La Loutre de rivière fréquente une grande diversité d'habitats aquatiques d'eau douce et d'eau saumâtre. C'est ainsi qu'on peut l'observer (faut être patient et chanceux) dans les lacs, les étangs, les retenues d'eau des castors, les rives des ruisseaux et rivières et leurs abords, les marais, les marécages ou les estuaires. De plus la Loutre de rivière choisit un endroit propice lui offrant un accès facile à l'eau, et permettant l'établissement de terrier.

Le terrier est généralement construit sur la berge, au-dessus du niveau de l'eau. Il est creusé par la Loutre de rivière elle-même et tapissé d'herbes. Il possède souvent deux entrées dont une donnant un accès direct à l'eau. Opportuniste la Loutre de rivière peut s'approprier un terrier abandonné ou élire domicile dans une hutte de castor. Le terrier peut également se résumer à une souche ou un tronc creux voire une cavité de rocher. La Loutre de rivière se déplace dans son territoire en fonction de l'abondance de la nourriture et de la saison. D'ailleurs la densité des Loutres de rivière est fortement liée à l'abondance (ou la rareté) de la nourriture.

La Loutre de rivière est un animal semi aquatique (amphibie), au corps fuselé. La Loutre de rivière mesure de 90 centimètres à 140 centimètres de long. Son poids est compris entre 5 et 14 kilogrammes. Le mâle est un peu plus grand et plus lourd que la femelle. La Loutre de rivière possède un pelage épais brun clair, plus clair sous le cou et le ventre. Sa queue est longue et légèrement aplatie. Les oreilles sont courtes. En plongée les oreilles et les narines sont maintenues fermées. Les pattes sont courtes, mais les "pieds" sont relativement longs (surtout aux pattes postérieures) et palmés (voir photo). Les doigts sont dotés de solides griffes. Le museau porte des vibrisses sensorielles importantes pour détecter les mouvements au fond de l'eau trouble.

La Loutre de rivière est un animal carnivore. Vivant essentiellement dans l'eau, c'est là qu'elle capture la grande majorité de ses proies. Lors d'une plongée la Loutre de rivière peut rester 4 minutes sous l'eau. La chasse s'effectue le plus souvent la nuit, mais également à l'aube et au crépuscule.

Au menu de la Loutre de rivière on trouve des poissons qui constituent la plus grande partie de ses captures, mais aussi des amphibiens, des crustacés (écrevisses, crabes), des mollusques, des tortues, des insectes, des œufs, de jeunes oiseaux, des rats musqués (Ondatra zibethicus), des visons d'Amérique (Mustela vison), de jeunes castors du Canada (Castor canadensis)… Les sources de nourritures dépendent surtout de la saison et des opportunités. Par exemple lors de la migration des saumons (Oncorhynchus sp.) la Loutre de rivière se consacrera presque exclusivement sur cette proie. Le végétal n'entre que pour une part infime dans le régime alimentaire de la Loutre de rivière. Les proies sont généralement consommées dans l'eau sauf les plus grosses prises qui sont amenées sur terre. Une Loutre de rivière adulte peut manger jusqu'à 1500 grammes de nourriture par jour, notamment une femelle qui allaite. La Loutre de rivière est active tout au long de l'année et n'hiberne pas.

La période de reproduction a lieu à la fin de l'hiver ou au début du printemps. Le mâle peut féconder plusieurs femelles, notamment celles dont les territoires se chevauchent avec le sien. La gestation dure une soixantaine de jours, mais la naissance peut avoir lieu près d'un an plus tard. Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que les Loutres de rivière peuvent différer l'implantation des embryons dans l'utérus. Les naissances sont étalées de novembre à avril.

En moyenne la femelle donne naissance à 3 petits par portée, aveugles, et pesant environ 150 grammes, mais elle peut avoir jusqu'à 6 petits par portée. Le sevrage intervient au bout de 3 mois environ. La femelle élève seule ses petits.

Le mâle ne s'intéressera à ses petits (lorsqu'il s'y intéresse) que plus tard, pour jouer et leur apprendre à chasser. Les jeunes Loutres de rivière deviennent indépendantes au bout de 6 à 7 mois mais restent souvent avec leur mère quelques mois de plus avant de se disperser. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 2 à 3 ans, tant pour le mâle que pour la femelle. La durée de vie de la Loutre de rivière est d'environ 8 à 9 ans à l'état sauvage et près de 20 ans en captivité.

A part l'homme qui est son prédateur principal, la Loutre de rivière possède peu de prédateurs, notamment dans l'eau où son agilité lui permet de fuir. Parmi ses prédateurs on trouve l'alligator d'Amérique (Alligator mississippiensis), le coyote (Canis latrans), le loup (Canis lupus), le lynx du Canada (Lynx canadensis), le lynx roux (Lynx rufus), le chien (Canis lupus familiaris), le grand-duc d'Amérique (Bubo virginianus). Ce sont principalement les jeunes, les sujets malades ou âgés qui sont la proie des prédateurs.
 
 
Articles connexes :
 
 
 
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis

Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
Loutre de rivière - Loutre du Canada - Lontra canadensis
 
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots