Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

dimanche 5 mars 2017

Liseron des haies - Calystegia sepium - Hedge false bindweed

Plante grimpante - Plante à tiges volubiles - Convolvulacée à fleurs blanches
 
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Solanales
Famille : Convolvulaceae  Convolvulacées
Tribu : Convolvuleae
Genre : Calystegia
Espèce : Calystegia sepium

Mots-clés : Convolvulaceae  Calystegia Liseron Convolvulus



Le Liseron des haies (Calystegia sepium Syn. Convolvulus sepium) est une plante herbacée, vivace, à rhizome rampant charnu, ramifié, profondément enfoui dans le sol, très cosmopolite, qui croît dans les haies, le long des routes et des chemins, à la lisière des forêts, dans les fourrés, dans les friches, du niveau de la mer jusqu'à 1500 mètres d'altitude parfois.

De très nombreux noms vernaculaires ont été utilisés pour désigner le Liseron des haies, comme : Calystégie des haies, Campanette, Chemise de Notre-Dame, Chemise du bon Dieu, Clochette, Clochette de la Vierge, Évenille, Gobelet de Notre Dame, Grand lignot, Grand liseron, Grande vrillée, Liset, Manchette de la Vierge, Manchette de Notre Dame, Robe à la bonne Vierge… Si vous connaissez d'autres noms vernaculaires pour désigner cette plante, n'hésitez pas à me les communiquer.

Le Liseron des haies produit de fines tiges, anguleuses, glabres, volubiles, rampantes ou grimpantes (en présence d'un support), pouvant atteindre près de 5 mètres de longueur. Le Liseron des haies possède des feuilles caduques, alternes, longuement pétiolées, en forme de fer de flèche (sagittées) ou de fer de de hallebarde (hastées), simples, à marge entière, aigues à l'apex. Les feuilles présentent deux "oreillettes" plus ou moins tronquées à leur base (voir photo). Les plus grandes feuilles du Liseron des haies peuvent atteindre 10 centimètres de large et 15 centimètres de long.

Le Liseron des haies produit de mai à septembre des fleurs axillaires, diurnes (elles se ferment la nuit), solitaires, bisexuées (hermaphrodites), pédonculées, en forme d'entonnoir (infundibuliforme), blanches, rosées ou banches et roses, mesurant de 4 à 6 centimètres de diamètre. Le calice, composé de 5 sépales, est protégé partiellement par deux bractées sépaloïdes, opposées. La corolle est composée de 5 pétales soudés (concrescents).

La pollinisation du Liseron des haies est effectuée par les insectes (entomogame). Le fruit est une capsule glabre, globuleuse, renfermant les graines (3 à 4). La dissémination des graines est barochore (elles tombent par gravité au pied de la plante).
 
 
Liseron des haies - Calystegia sepium
Liseron des haies - Calystegia sepium

Liseron des haies - Calystegia sepium
Liseron des haies - Calystegia sepium

Liseron des haies - Calystegia sepium
Liseron des haies - Calystegia sepium

Liseron des haies - Calystegia sepium
Liseron des haies - Calystegia sepium

Liseron des haies - Calystegia sepium
Liseron des haies - Calystegia sepium

 
Je possède d'autres photos de Liseron des haies. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots