Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

jeudi 2 mars 2017

Coyote - Canis latrans - Animaux carnivores du Canada

Mammifères d'Amérique - Animaux carnivores du Québec - Faune du Québec

(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Carnivora - Carnivores
Famille : Canidae - Canidés
Tribu : Canini
Genre : Chiens - Canis
Espèce : Canis latrans


Mots-clés : Canidae Chien Canis Coyote



Le Coyote (Canis latrans) est un mammifère originaire de l'Amérique du Nord (Canada, USA, Mexique) et de l'Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras Nicaragua). Au nord du Québec il est en expansion à cause surtout du déboisement. Le coyote vit dans de nombreux habitats comme les marais, la taïga, la savane, les prairies, le chaparral, les forêts de plaine et de montagne, les zones désertiques, les zones cultivées et les zones urbaines. Une étude américaine a déterminé que plus de 2000 coyotes vivaient dans la ville de Chicago.

Le coyote est un animal plutôt grégaire qui vit généralement en meute mais qui préfère chasser seul ou en couple, du moins pour les petites proies.

Le coyote n'est pas très grand. Il ne dépasse guère 60 centimètres de haut pour moins d'un mètre de long (hors queue). Son pelage est très variable (d'où un grand nombre de sous espèces). La palette de couleurs du pelage va du gris au fauve. Le coyote possède des oreilles et un museau allongés et pointus. La queue du coyote est épaisse et étroite et est souvent maintenue au niveau du sol, rarement dressée. C'est un animal à l'aspect émacié dont le poids moyen est de 15 kilogrammes (entre 10 et 23 kg). Les coyotes sont essentiellement crépusculaires ou nocturnes, mais peuvent parfois être observés le jour. Le mâle est plus grand que la femelle.

Le coyote se nourrit généralement de petits mammifères (lièvres, lapins, campagnols, musaraignes, porcs-épics, écureuils... Il s'attaque également à la Loutre de rivière (Lontra canadensis), à la Marmotte commune (Marmota monax), au Raton laveur (Procyon lotor), aux oursons de l'Ours noir (Ursus americanus), aux jeunes du Castor du Canada (Castor canadensis), aux faons du Cerf de Virginie (Odocoileus virginianus)…

En fonction des opportunités le coyote peut capturer des volailles, des poissons, des serpents, bref tout ce qui lui tombe sous la dent. Bien qu'il préfère les proies vivantes il consomme également des charognes. Dans les zones urbaines il fouille dans les poubelles et capture des chats. Bien que le coyote appartienne à l'ordre des carnivores, il consomme volontiers d'autres mets et notamment des fruits (fraises, pommes...) et des feuilles (sapin baumier, cèdre blanc...). Dans les fermes il n'hésite pas à voler l'alimentation des animaux (tourteaux, granulés...). De là à dire qu'il est omnivore comme certains le prétendent il y a quand même une marge... En fait notre coyote s'adapte à la nourriture que lui offrent son environnement et les saisons.

Pour capturer des grosses proies le coyote chasse en meute et s'attaque alors aux chevreuils, aux cerfs ou à des animaux domestiques, au grand dam des fermiers. Le coyote peut courir à plus de 60 kilomètres/heure sur quelques centaines de mètres pour capturer les proies les plus rapides. Les coyotes courent sur leurs orteils (digitigrades). De plus toute la meute ne court pas ensemble, c'est une sorte de course de relais. Le coyote est également un animal rusé qui est capable de voler des proies à d'autres animaux.

Le coyote vit dans une tanière qu'il peut creuser mais souvent il occupe le terrier d'un blaireau qu'il agrandit. Les coyotes sont monogames et les couples sont formés pour plusieurs années, mais pas forcément à vie. Les coyotes se reproduisent généralement une seule fois par an. La saison de reproduction s'étale du mois de janvier jusqu'au mois de mars et les femelles sont en chaleur pendant 2 à 5 jours. La gestation dure de 60 à 65 jours (54 jours en moyenne). Les femelles mettent au monde de 1 à 19 petits par portée, avec une moyenne de 6 chiots, aveugles, pesant environ 250 grammes. Les yeux des jeunes chiots ne s'ouvrent qu'au bout d'une dizaine de jours.

La femelle allaite ses petits pendant environ 35 à 50 jours. Les jeunes commencent à sortir de la tanière au bout de 25 jours en moyenne. Après le sevrage les jeunes sont nourris par les deux parents à l'aide d'aliments régurgités. Au bout de 9 mois souvent les mâles se dispersent alors qu'ils approchent de la maturité sexuelle (vers 10 à 12 mois) tandis que les femelles restent plus fréquemment dans la meute. La durée de vie d'un coyote est de 10 ans en moyenne dans la nature et de 18 ans en captivité.

Il arrive que les coyotes s'hybrident avec les loups et les chiens. Le croisement entre un coyote et un chien donne un "coy-dog" que certains traduisent en français par "coyochien".

On entend les coyotes plus qu'on ne les voit. Il est vrai que le mot "coyote" est dérivé d'un mot aztèque "coyotl" qui signifie "chien qui aboie". En fait les coyotes communiquent beaucoup entre eux, que ce soit par leurs cris (hurlements, glapissements, jappements, grognements, aboiements) qui ont des significations précises que par les postures qu'ils adoptent. Les coyotes possèdent une dizaine de vocalises, quatre postures significatives et huit positions faciales pour communiquer. Dans leur communication ils utilisent également le contact et le marquage olfactif.

Les principaux ennemis du coyote sont le Loup gris (Canis lupus), le Puma (Puma concolor) et l'homme. Seulement comme le loup et le puma sont en régression sur la quasi-totalité de son territoire les coyotes ont tendance à proliférer par endroit. Là où l'homme a cherché à contrôler ses populations, le coyote s'est adapté en augmentant sa fertilité et en diminuant l'âge de la maturité sexuelle.

Le coyote est-il utile ou nuisible ? Difficile de répondre, en tout cas il joue un rôle important dans l'écosystème en contrôlant par exemple les populations de ravageurs agricoles (souris, mulots, campagnols, musaraignes, lapins...) et en s'attaquant aux animaux malades. Par ailleurs il est parfois (souvent ?) porteur de la rage et s'attaque aux volailles, troupeaux et récoltes des paysans. Les coyotes sont parfois tués pour leur peau.
 
 
 
Articles connexes :
 


Coyote (Canis latrans)
Coyote (Canis latrans)

Coyote (Canis latrans)
Coyote (Canis latrans)
 
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots